mercredi 5 juin 2013

Fast and Furious 6


Réalisateur : Justin Lin.
Date sortie US : Le Vendredi 24 Mai 2013 au cinéma.
Date sortie FR : Le 22/05/2013 au ciné / Le 24 Sept 2013 en Dvd.
Genre : Action.
Durée :  : 2h10.
Les Acteurs : Vin Diesel, Paul Walker, Dwayne Johnson, Michelle Rodriguez, Jordana Brewster, Tyrese Gibson, Ludacris, Sung Kang, Gal Gadot, Luke Evans, Gina Carano et Elsa Pataky...



Note :  

Le Résumé : 

"Dom, Brian et toute leur équipe, après le casse de Rio, ayant fait tomber un empire en empochant 100 millions de dollars, se sont dispersés aux quatre coins du globe. Mais l'incapacité de rentrer chez eux, et l'obligation de vivre en cavale permanente, laissent à leur vie le goût amer de l'inaccomplissement. Pendant ce temps Hobbs traque aux quatre coins du monde un groupe de chauffeurs mercenaires aux talents redoutables, dont le meneur, Shaw est secondé d'une main de fer par l'amour que Dom croyait avoir perdu pour toujours : Letty. La seule façon d'arrêter leurs agissements est de les détrôner en surpassant leur réputation. Hobbs demande donc à Dom de rassembler son équipe de choc à Londres. En retour ? Ils seront tous graciés et pourront retourner auprès des leurs, afin de vivre une vie normale."


La Chronique :

Après avoir mis un peu plus d'une semaine (voir deux...) à écrire ce poste afin d'être certaine de ne rien oublier, me voici enfin de retour avec ma chronique de Fast and Furious 6 ! Je n'écrirais pour l'instant aucun autre post sur les volets précédents (oui oui, je suis une feignasse lol), alors en attendant, je vais vous faire un petit résumé de mes avis avant de me lancer sur ce sixième opus et de ne plus pouvoir m'arrêter (lol) :


Fast and Furious 1 à 5 :

Fast and Furious, le tout premier film fut un vrai coup de cœur pour moi. J'étais jeune, je ne connaissais aucun des acteurs et n'accrochais pas forcément aux films basés sur du tuning et des courses de voitures. Et pourtant... ce fut un grand sucés ! J'ai craqué ! Je suis complètement tombée amoureuse du lot tout complet ! lol.

2 Fast 2 Furious, quant à lui m'a également beaucoup plus. Bien qu'un peu déçue par l'absence de notre cher Vin Diesel, il est resté dans la ligné du premier volet et la présence et l'humour de Tyrese Gibson à réussi à me faire oublier le manque des quelques personnages attachants présent dans le précédent film.

Pour continuer dans la suite, Fast and Furious 3 : Tokyo Drift m'a fait assez peur ! Un peu trop radicale dans son changement de style et d'acteurs, je craignais de ne plus jamais revoir Brian et Dom réunit... Mais je fus soulagée par la fin de ce film, qui a réussi à s'installer peu à peu dans la saga grâce à quelques personnages attachants (en particulier Han).

Mais le quatrième volet, Fast and Furious 4 m'a complètement rassuré dans mes craintes ! On revient ici à la base de ce qui fut le succès du premier film. De retour : Brian O'Conner, Dominic et Mia Toretto, ainsi que Letty !!! Mais nous avons aussi le plaisir de découvrir Gisèle et de retrouver notre cher Han pour une courte scène.

Mais Mais MAIS !!! Cela est sans parler de Fast and Furious 5, qui fut tout simplement une véritable petite bombe !!! La saga est montée d'un cran avec cet opus qui marque le retour de Roman Pierce (Tyrese Gibson), mais aussi l'arrivée de Hobbs (Dwayne Johnson) qu'on aime dès sa première apparition. Ce film est un second souffle pour la série et nous promets des suivants tout aussi bon !


Mes avis :

Bien ! Que mon roman commence (lol) :

Un Fast and Furious 6 comme on les aime et sur la lignée du cinquième volet !
Justin Lin, - qui signe ici sa quatrième et toute dernière réalisation pour la saga - à su conserver tout les ingrédients qui ont permis à Fast and Furious Five de faire un excellent film. De l'action, de belles cylindrées, un casting qui n'a rien à envier aux autres films, des filles (il faut bien ça pour les mecs 8-)) et de beaux mecs (il n'y a pas de raison pour que nous soyons privé 8-)), mais aussi de petites touches d'humour bien plaisante ! Quant aux voitures reléguées au second plan dans le cinquième volet, elles reviennent ici sous les projecteurs (et même sur le tapis rouge !!!), plus belles et plus collectors les une que les autres : Dodge Daytona de 69, Ford Escort Mark 1 de 78, Jensen Interceptor de 73, Subaru Impreza STI, Dodge Challenger, Aston Martin DB9 et Vanquish, Lucra, Plymouth Barracuda de 70, Ferrari Enzo et F430, Mercedes Classe G, BMW Série 5 E60 et Nissa GT-R...  (Oui oui, j'ai eu une antisèche : je n'en connais pas tant lol) Et oui... Rien que ça... 8-) ... Toutes splendides !

Que demander de plus pour un Fast and Furious digne de la série ?

J'ai entendu de certaines bouches des "Ce n'est pas encore fini cette saga ?" ou "Encore un film ! Ils ont l'intention de s'arrêter quand ?"... Personnellement, j'ai répondu à ces mauvaises langues (8-)) en leurs disant que Fast and Furious était pour ma part, loin de s'arrêter tant que les réalisateurs et acteurs gardaient la même ligne de conduite dans leur création. Car en effet, il s'agit d'une des rares saga cinématographique capable de nous surprendre, de renouveler, sans pourtant perdre ses fans ou oublier les points importants qui font de ces films des jolies petites œuvres. Je ne parle pas seulement des voitures et des courses ou de l'action, mais plutôt de l'esprit de "famille" par exemple que l'ont peu retrouver dans chacun des films (sans aucune exception) et qui rend cette histoire bien plus authentique et sincère qu'elle ne pourrait en avoir l'air aux premiers abords. Les liens entre ces amis plus fort encore que celui du sang. Le courage, la force et tout ce qu'ils sont prêt à faire pour la cause qu'ils pensent juste. Mais aussi ces petites pointes d'humour que l'on retrouve de plus en plus dans chacun des films. Bien sur, l'action et les voitures sont importantes et cette saga ne serait rien sans cela, mais il n'y aurait guère eu plus d'un film s'il n'y avait pas eu plus que cela... ! Dominic est un homme possédant des valeurs en or et personne ne peu le rencontrer sans songer un jour à le suivre...

Bref, je papote, je papote et je n'ai même pas encore parlé du Gros Bon Point de ce film : Le lien avec Fast and Furious 3 !
Eh oui, notre cher Tokyo Drift semblait une erreur de réalisation depuis tellement longtemps que nous avions presque fini par le mettre de côté et par "désespérer" de voir resurgir un jour cette histoire. Pour ma part, je crois réellement que ce fut dans un premier temps une petite erreur de parcours pour notre saga, un essai afin d'apporter un peu de fraîcheur et de nouveau dans les films, mais le résultat fut justement un peu trop différent... C'est donc un pari réussi pour l'équipe cette année, car la petite "erreur" s'efface complètement avec ce dernier volet qui place chronologiquement Tokyo Drift entre le sixième et septième opus. Cela est même très bien joué je dois dire !

/!\ Spoiler !!!!
En effet, Han ayant perdu l'amour de sa vie, Gisèle, se rend à la fin de ce sixième opus à Tokyo pour... pour y mourir... Nous connaissons tous la fin de ce personnage et nous avions tous une petite boule au ventre lorsqu'il parlait de ce rendre à Tokyo... C'est donc sans grand étonnement et avec émotions que nous assistons à la scène de sa mort...
Petit plus : Un petit invité que nous avions loupé de quelques secondes dans Tokyo Drift s’immisce ici dans un flash de la mort d'Han ♥ et marque à la fois la fin de Fast and Furious 6, mais aussi le début du 7.  Un créneau peut être un peu court si on regarde bien attentivement Fast 3, mais cependant tout à fait acceptable pour intégrer parfaitement Tokyo Drift dans l'histoire chronologique de la saga.
Ce petit (ou Grand) invité, interprété ici par Jason Statham risque cependant de s'en mordre les doigts... Mouahaha ! /Fin Spoiler\


EN BREF : Foncez si vous ne l'avez pas encore vu !!!

Fast and Furious 7 :

Sa sortie prévu le 11 Juillet 2014 au Etats-Unis, elle devrait tournée (d'après Allociné) aux alentours du 23 Juillet en France, avec un nouveau réalisateur au commande : James Wan (Créateur de la saga Saw, et réalisateur d'"Insidious" et de "Death Sentence"). Les acteurs tels que Vin Diesel, Paul Walker, Tyrese Gibson, Michelle Rodriguez, Ludacris, Gina Carano, Dwayne Johnson, Jordana Brewster, Sung Kang et Jason Statham devraient apparaître dans ce prochain volet de la saga.


Bande-annonce :



lundi 3 juin 2013

Chasseuse de Vampire 1, Le sang des anges



Auteur : Nalini Singh
Date sortie US :  3 mars 2009
Date sortie FR :  16 mars 2011
Genre :  romance paranormale

Note : 4/5

Le Résumé :
Je suis Elena Deveraux et j'ai beau être la meilleure chasseuse de vampires du moment, je ne suis pas sûre d'être à la hauteur de mon prochain job. Mon employeur étant le terrifiant Raphael, Archange à la beauté redoutable, je n'ai aucun droit à l'erreur... même si c'est mission impossible. Cette fois, ce n'est pas un simple vampire rebelle que j'ai à chasser. C'est un Archange déchu. Quand les Archanges jouent, les mortels cassent

La Chronique :
Cela faisait des mois que le Sang des Anges trainait dans ma pile de livres à lire et pourtant je ne lui ai pas accordé plus d'un regard jusqu’à présent. Pourtant, Nalini Singh est un de mes coups de cœur avec son autre série Psy-changeling. Allez chercher à comprendre. Enfin bref.

Le sang des Anges est donc une très bonne lecture et un début de série prometteur. Nalini Singh nous offre encore une fois un univers unique avec un florilège de personnages très intéressant.
Notre héroine est donc Elena Devereaux qui est une chasseuse de vampire. La meilleure qui soit d'ailleurs. Elle se retrouve embarquée dans une chasse hors norme par le séduisant Archange de New York, Raphaël, qui va être loin de la laisser indifférente. Eh, romance paranormale oblige ! Vous vous attendiez à quoi ? Lol

Action et romance sont relativement bien balancé pour qu'on est ni trop de l'un, ni trop de l'autre. Même si comparé à son autre série Psy Changeling, je trouve que le focus est bien plus sur la romance que sur l'action. La résolution de l'enquête ainsi que le plus gros de l'action se passe dans le dernier quart du livre, ce qui peut donner un certain effet de « rush ». Le final donne d'ailleurs très envie de connaître l'évolution des personnages et présage de choses intéressantes pour la suite.

Elena et Raphaël sont deux personnages agréable à suivre et pas trop « cliché » pour une romance paranormale. Le gars vieux comme le monde qui tombe amoureux de l'héroine et tout et tout, c'est du vu et re-vu. L'auteure cependant gère cela très bien et Raphaël ne m'a pas porté sur les nerfs comme c'est souvent le cas dans ce genre de scénario. Un bon point pour lui ! Hehe

Niveau personnages secondaires, Il y en a plusieurs intéressants, dont certains qu'on ne voit pas énormément mais je pense qu'ils apparaîtront plus dans les tomes suivants.

En résumé, je vous conseille de donner sa chance à cette série qui est encore une fois un pari réussi pour son auteure!