vendredi 31 juillet 2015

Chronique Challenge n°1 : Bienvenue à Zombieland, de Ruben Fleischer.

Bienvenue à Zombieland

Réalisateur : Ruben Fleischer.

Date sortie FR : Le 25 novembre 2009 au cinéma et déjà en dvd. 

Genre : Comédie - Horreur (Etats-Unis)

Durée :  1h20


Les Acteurs : Woody Harrelson, Jesse Eisenberg, Abigail Breslin, Emma Stone, Bill Murray...


Note : 2/5  


Synopsis : 


"Dans un monde infesté de zombies, deux hommes tentent de survivre. Columbus, le plus jeune, est terrorisé à l'idée d'être dévoré. C'est une poule mouillée, mais sa prudence pourrait bien lui sauver la vie... Tallahassee, lui, est un chasseur de zombies qui ne craint plus rien ni personne. Armé d'un fusil d'assaut, il se donne corps et âme à la seule mission qui compte pour lui : trouver les derniers exemplaires de ses biscuits préférés, des Twinkies, encore disponibles sur Terre.
Dans leur périple, les deux survivants sont rejoints par Wichita et Little Rock, deux jeunes filles. Tous ont désormais deux défis impossibles à relever : affronter les zombies et apprendre à s'entendre..."


La Chronique :


N'étais-je pas d'humeur à rire ? Je l'ignore... Ce qui en revanche est certains, c'est que je n'ai pas vraiment été réceptif à l'humour de "Bienvenue à Zombieland"! 

Est-ce la cohabitation zombies-humour la coupable de cette indigestion ? Disons... que... oui et non... NON, car j'ai déjà su sourire et rire devant un tel mélange, comme dans "Warm Bodies" par exemple, qui prend le statut de zombie avec beaucoup de légèreté. Et OUI, car la mauvaise réalisation de Zombieland, à non seulement été voulu, mais a aussi été tellement accentué qu'elle m'a crevé les yeux et que je n'ai pas réussi à le supporter... 
Je comprends très bien que cela soit le choix du réalisateur : transformer ce qui fait peur en une partie de rigolade, c'est clairement le but recherché, et si Zombieland n'avait pas franchi le surdosage, je crois que j'aurais beaucoup plus appréciée ce film ! 

D'ailleurs, il n'y a pas que des mauvais points : 
- Le début et l'énonciation des règles pour survivre qui s'étale tout au long du film, donnait au scénario de très bonnes bases. 
- Le ringard, froussard et miraculé qui survit on ne sait pas comment depuis tout ce temps, c'est aussi un très bon point pour exploiter la comédie. 
- L'acteur Woody Harrelson, naturellement drôle et extrêmement doué, dans le rôle de Tallahassee légèrement taré et accroc aux Twinkies est clairement le GROS atout du film. 
- Tout comme les scènes chez Bill Murray et en particulier l'apparition de ce dernier. De petites scènes amusantes, décalés, mais que j'aurais vraiment adoré si à côté cela n'avait pas été QUE du grand n'importe quoi et que l'histoire avait un but, un VRAI but, quelque chose de cohérent et non une fin bidon comme celle que "Bienvenue à Zombieland" nous fourni... 

Ai-je besoin d'aller plus loin dans cette chronique... ? lol

Finalement, j'étais partie sur une note de 3/5 au début de ce "joli" récit et je me rends compte après mon petit "massacre", qu'un 2/5 est plus approprié... Je m'excuse d'avance auprès de notre petite Célou et de son chéri, qui m'ont donné ce film en tant que challenge et qui eux aime beaucoup Zombieland. (Et oui, encore une fois, je suis en désaccord avec lui... Qu'elle surprise !!! lol.) Mais preuve en ai, que cette comédie-horreur peu plaire à certains, alors n'hésitez tout de même pas à tenter votre chance ! 

Bande-annonce :


Chronique Challenge n°1 : Dead Rising : Watchtower, de Zack Lipovsky

Dead Rising

Réalisateur : Zack Lipovsky

Date sortie FR : 2014

Genre : Épouvante, Horreur, Zombie (Américain)

Durée : 1h58

Les Acteurs : Jesse Metcalfe, Meghan Ory, Virginia Madsen, Keegan Connor Tracy, Aleks Paunovic, Dennis Haysbert, Gary Jones, Carrie Genzel

Note : 2.5/5


Synopsis :
Un vaccin gouvernemental échoue à stopper l'expansion d'une épidémie transformant les gens en zombies. La résistance s'organise, et clame que le gouvernement pourrait bien avoir une part de responsabilité.

La Chronique :
Pour une adaptation de jeu vidéo, ce film n'est pas trop mal réussi. On y trouve d'ailleurs pas mal de clin d’œil : les armes toutes plus excentriques les unes que les autres, la quête du Zombrex, le clown,...
Le gros défaut du film, c'est sa longueur. Le début commence bien, un centre de piqûres Zombrex se fait attaquer, le petit groupe se forme pour s'échapper et survivre. Jusque là, tout va bien. Seulement après, pendant une heure, on s'endort... Je vous assure, j'ai piqué du nez. Parce que cette partie est lente, sans intérêt et qu'elle ne fait pas avancer le film plus que cela, les réalisateurs auraient pu la couper. Franchement, on s'ennuie les mecs ! MAIS ! Heureusement les dernières 45 minutes nous offrent rebondissements, actions, et final plutôt sympa.
Ce film est bien engagé. Pour lui, l'armée cherche à contrôler toute l'humanité, et il ne passe pas par quatre chemin pour nous donner son opinion.
Meghan Ory ravira les garçons, même si son jeu n'est pas super impressionnant. J'ai préférée la journaliste, plus crédible et bien plus utile au film.
Il y a une grosse partie "humour de garçon" dans ce film : du sang qui gicle, des os qui craquent, de la baston avec des armes qui n'en sont pas, des morts de façon débile,... Bref, rien de bien transcendant. Il faut apprécier l'humour noir mêlée à la violence.

Bon, il y a du sang, des armes loufoques, une petite intrigue, des zombies,... Le cocktail parfait pour une bande de pote avec du pop-corn. Et pour les fans du jeu.
Pour les autres, il y a mieux ! Même si la réalisation est modeste et peut-être mieux réussie que si cela avait été un gros blockbuster.
Attention, risque de dodoter à partir d'une heure de visionnage...

Bande-annonce :

jeudi 30 juillet 2015

Arrow - saisons 1 à 3 - de Andrew Kreisberg

Arrow

Créateur : Andrew Kreisberg

Genre : Action, Fantastique

Durée : 42 minutes


Nombre de saisons : 3

Saison à venir : Saison 4



Les Acteurs : Stephen Amell, Katie Cassidy, Willa Holland, David Ramsey, Paul Blackthorne, Emily Bett Rickards, Colton Haynes, John Barrowman,...





Note : 5/5 




Synopsis : Disparu en mer avec son père et sa petite amie, Oliver Queen est retrouvé vivant 5 ans plus tard sur une île près des côtes Chinoises. Mais il a changé : il est fort, courageux et déterminé à débarrasser Starling City de ses malfrats...


La Chronique :

Quand j'ai commencé à connaitre DC Comics, j'adorai l'Archer Vert. Le tir à l'arc étant un de mes sports favoris, il est naturellement monté en tête de mes séries préférées. Mais Arrow est devenu au fil des épisodes bien plus que ça... Il est mon N°1 !
Détaillons un peu les 3 saisons !

Saison 1 :

sortie le 10 octobre 2012 sur CW (USA) et le 8 octobre 2014 sur TF1

On découvre The Arrow au fil des épisodes avec un bonheur sans pareil ! Et ce n'est pas seulement à cause de ses muscles bien ciselés... Les séries suivent souvent un schéma répétitif, comme les séries policières par exemple. Ici, il y a ce côté "un méchant est sur ma liste donc je l'élimine" dans chaque épisode, mais aussi le côté "flash-back" qui nous apprend ce qu'à vécu Oliver sur l'île. Et c'est là où cette série fait mouche : le schéma devient de plus en plus secondaire et on entre dans une vraie histoire de l'archer avec rebondissements et inattendus. Les personnages sont attachants, le héros ne se prend justement pas pour un héros, et on lui retrouve le côté sombre de Batman (et qui va s'accentuer encore plus dans les saisons qui suivent). Les scènes d'action sont incroyables !! La partie romantique de la série est assez tumultueuse et on joue du "je te suis - tu me suis" et inversement. Felicity Smoak est ma préférée dans les personnages secondaires. Ce que j'ai moins aimé côté personnage, c'est que John Diggle soit si peu mis en avant. Niveau scénario, le côté "je dois le cacher à ma famille" me parait naturel mais trop appuyé à certains moments (passe à autre chose Ollie !). Bref, on apprend à tous les épisodes, les flash-backs sont vraiment sympas, et la série nous réserve des tonnes et des tonnes de surprise !!! Et quelle fin...!


Saison 2 :

sortie le 9 octobre 2013 sur CW et le 1er juillet 2015 sur TF1
SPOILERS A PARTIR D'ICI !!!

"Après la destruction des Glades et la mort de Tommy, Oliver est retourné sur Lian Yu, dévasté par la perte de son ami. Felicity et Diggle retournent le chercher et le convainquent de reprendre sa place à Starling City, mais Oliver est désormais décidé à honorer la mémoire de Tommy en ne commettant plus de meurtres. Cependant, alors qu'il reprend ses marques et que le nombre de ses alliés s'agrandit, il est confronté à un ennemi qu'il pensait avoir vaincu des années auparavant : Deathstroke."

Pendant la première saison, j'avais peur que les héros ne soient trop invincible. Je suis contente (pardon Tommy ♥) de voir qu'on a le droit à dire adieu à certains personnages - même s'ils sont secondaires. Je trouve honorable la décision de Arrow de renoncer à tuer des gens, alors que justement, tout le monde lui rappelle qu'il en a tué des dizaines. J'aime cette part d'humanité qui montre que ce n'est pas parce qu'on est un justicier qu'on a le droit de tuer n'importe qui (même si c'est parfois frustrant !). La série s'assombrit au fil des épisodes.
Côté personnage notable dans cette saison, on a Black Canary, Deathstroke et Deadshot. J'utilise ici leurs pseudos pour éviter de trop spoiler ;) Le retour de Black Canary est une vraie surprise et même si j'aime moyen les revenus d'entre les morts, ça ne choque pas plus que cela. Oliver commence à former une réelle équipe pour sauver la ville. Le "hic" vient quand Deathstroke ré-apparaît à son tour. C'est un peu lourd le côté mort-vivant. Mais il est tellement génial en méchant que je ne peux pas leur en vouloir. Je trouve qu'il explose l'écran à chaque apparition. Et au moins, maintenant, ça ne rigole plus ! Je veux parler de Deadshot aussi parce que je le trouve extra ! Il est juste énorme ! J'adore son personnage : méchant et drôle comme je les aime !
Les liaisons entre les flash-backs et la réalité est super, on en apprend encore plus et le scénario regorge de surprise !
La fin est explosive et excellente !
Cette saison est encore meilleure que la première. Donc ne vous arrêtez pas !


Saison 3 :

sortie le 8 octobre 2014 sur CW ; aucune sortie VF prévue pour le moment
"L’Archer est devenu un héros pour les habitants de Starling City. La criminalité au sein de la ville a baissé, la population se sent plus en sécurité et le capitaine Lance a même dissout les forces « anti-Vigilant ». Dorénavant, Oliver pense qu’il peut enfin avoir une vie privée et propose à Felicity un rendez-vous galant. Mais lorsqu'il tourne le regard, Ra's Al Ghul apparaît, le forçant à réaliser qu’il ne pourra jamais être uniquement Oliver Queen, du moins, pas tant que la ville a besoin de l’Archer."

...peut-être que les réalisateurs ont vu trop grand ou qu'ils ont pris la grosse tête - ou les deux...
Les + :
- Clairement, la première partie de la saison est excellente, aussi géniale que les précédentes. Et la dernière scène de la midseason est AWESOME !!! On n'en attendait pas moins !
- La ligue des assassins est très présente dans cette saison et je l'aime beaucoup ! Elle apporte sa touche mystique à la série. En plus, ce ne sont pas des petits joueurs, et quand ils disent quelque chose, ils le font. Et ça, ça fait du bien ! Enfin quelqu'un qui menace vraiment la team Arrow - et qui est plus forte...
- Thea devient plus importante dans cette troisième saison, ajoutant une touche de jeunesse à la série. Je la trouve bien plus "vraie", plus réaliste et plus humaine que les autres (ex : un type est m'embête, je lui casse la gueule). Très sympathique !
- Ray est très sympathique, drôle et sarcastique à souhait. Son armure est plutôt pas mal et le fait qu'il y ai des petits soucis techniques, cela ajoute en plus de l'humour, encore du réalisme. On a les pieds sur Terre, rien n'est "badass" dès le premier essai !

Les - :
- Le scénario semble ralentir, il perd un peu en richesse, malgré la "surprise" de fin de saison : le plan incroyable d'Oliver auquel on s'attendait quand même un peu beaucoup.
- On a moins de scènes d'actions digne de ce nom. Le combat entre toute l'équipe Arrow et la Ligue est plutôt décevant : trop rapide, trop facile, etc...
- Laurel Lance devient une tête à claque. Oui, désolée, mais reprendre le flambeau de Sara, ne faire que des bêtises, s'allier à Malcolm alors que c'est justement lui qui a tué sa soeur,... Bref, je trouve qu'elle devient inutile à la série.
- Les ressuscités... Je crois que j'en ai jamais vu autant dans une série. On en a toute une tripotée, et les deux de la saison précédentes n'étaient pas suffisant, non, ils se sont sentis obligés d'en remettre dans celle-ci. Dommage. Dites, messieurs les réalisateurs, vous savez que blessé grave, c'est tout aussi bien que mort, et que c'est plus crédible niveau guérison ?
- Les flash-backs deviennent lents et un peu moins intéressants que dans les saisons d'avant, et c'est en partie à cause d'eux que la série ralenti.

Sans être un plus ou un moins, le final de la saison 3 est plutôt...étrange. On est content, mais on a une sensation de fin trop rapide. Et les dernières images semblent annoncer une fin définitive alors qu'on sait bien qu'il y aura une suite...

Donc je suis complètement sur cette saison, et j'espère que la prochaine relèvera le niveau !

La saison 4 est prévue pour le 7 octobre 2015 sur CW... Qu'est-ce que j'ai hâte de voir ce qu'ils vont en faire ! Vivement vivement !
Inutile de vous dire que je vous recommande cette série !!!


Bande-annonce saison 1 :


Partagez votre avis avec nous sur Facebook et/ou sur Twitter ;)

mardi 28 juillet 2015

Nouvelles Bandes-annonces !






Et si nous allions faire un tour du côté des nouvelles 
bandes-annonces (VF) ? N'hésitez surtout pas à nous 
donner vos envies et vos impressions ! 







Le Voyage d'Arlo (Disney Pixar) - Sortie le 25 Novembre 2015 au cinéma



Le Voyage d'Arlo

Hitman : Agent 47 - Sortie le 26 Août 2015 au cinéma



Hitman: Agent 47

Le Labyrinthe : La Terre brûlée - Sortie le 7 Octobre 2015 au cinéma



Le Labyrinthe : La Terre brûlée

Hunger Games – La Révolte : Partie 2 - Sortie le 18 Novembre 2015 au cinéma



Hunger Games – La Révolte : Partie 2

007 Spectre - Sortie le 11 Novembre 2015 au cinéma



007 Spectre

Pan - Sortie le 21 Octobre 2015 au cinéma


Chronique challenge n°1 : Samba, de Eric Toledano & Olivier Nakache.

Samba

Réalisateur : Eric Toledano & Olivier Nakache.

Date sortie FR : Le 15 Octobre 2014 au cinéma et déjà en Dvd.

Genre : Comédie & Drame (Français)

Durée :  1h58.


Les Acteurs : Omar Sy, Charlotte Gainsbourg, Tahar Rahim et Izïa Higelin. 


Note : 2.5/5  


Synopsis : 


"Samba, sénégalais en France depuis 10 ans, collectionne les petits boulots ; Alice est une cadre supérieure épuisée par un burn out. Lui essaye par tous les moyens d'obtenir ses papiers, alors qu'elle tente de se reconstruire par le bénévolat dans une association. Chacun cherche à sortir de son impasse jusqu'au jour où leurs destins se croisent... Entre humour et émotion, leur histoire se fraye un autre chemin vers le bonheur. Et si la vie avait plus d'imagination qu'eux ?"


La Chronique :


J'ai beaucoup hésité à la note que je pouvais accorder à ce film, bien et sans réel défauts, mais qui pourtant n'a pas réussi à pousser l'histoire suffisamment dans l'émotion pour m'emballer plus que ça. 

Le sujet de l'immigration en France était plutôt intéressant à exploiter et la présence d'Omar Sy n'a rien gâché à la qualité du film, au contraire, parfaitement ancré dans ce rôle, il ne nous fait pas une seule fois douté de l'authenticité de Samba, un étranger né au Sénégal désireux de rester en France pour faire vivre sa famille au pays. Et peu importe notre avis au sujet de l'immigration, on ne peu qu'être attendri par la situation de Samba...
Seulement et honnêtement, la performance et la présence de Charlotte Gainsbourg ne m'a pas emballé plus que ça. Son histoire est banale et sans importance, voir même agaçante... On désir se concentrer sur l'histoire de Samba et elle gâche tout avec sa dépression, son balai dans le cul et sa façon de parler plus qu’énervante ! Rassurez-vous, je compatis sincèrement avec toutes les personnes en dépression, seulement, je trouve que dans ces circonstances, son histoire ne correspond pas à ce que j'attendais du film. J'aurais souhaité quelqu'un de plus active, drôle, pleine de vie et qui aurait bouleversé totalement la vie de Samba... Ce qui n'est pas du tout le cas pour le rôle de Charlotte Gainsbourg, ici, dans Samba...

Bref, comme je l'ai dis : Samba d'Eric Toledano et Oliver Nakache, est un film avec un énorme potentiel, bien sympathique, mais qui manque d'émotions autant par la beauté des sentiments, que par l'humour...


Bande-annonce :


Sorties Ciné/Dvd de la semaine : Le Mercredi 29 Juillet 2015 !

Sorties Ciné/Dvd de la semaine : Le Mercredi 29 Juillet 2015 !

Comme toujours, cliquez sur le titre pour un accès direct à la page allociné du film. 



Ma Sélection des sorties cinéma !


Le Petit Prince, de Mark Osborne : le 29 Juillet au Cinéma ! 


Avec André Dussollier, Florence Foresti, Vincent Cassel... Animation française.
A partir de 3 ans ! 

Le petit prince

SYNOPSIS :


"C’est l’histoire d’une histoire.
C’est l’histoire d’une petite fille, intrépide et curieuse, qui vit dans un monde d’adultes.
C’est l’histoire d’un aviateur, excentrique et facétieux, qui n’a jamais vraiment grandi.
C’est l’histoire du Petit Prince qui va les réunir dans une aventure extraordinaire."


Mon petit commentaire: "Dessine-moi un mouton !" Qui ne sourit pas à l'évocation de cette merveilleuse histoire du Petit Prince ? Un livre fabuleux, si facile à lire et tellement attachant qu'on y replonge avec l'impatience d'un enfant le jour de noël. Mon premier livre, ma première lecture et j'espère que ce film en sera à la hauteur :D

> Adaptation du livre "Le Petit Prince" d'Antoine de Saint-Exupéry.




Renaissances, de Tarsem Singh : le 29 Juillet au Cinéma ! 


Avec Ryan Reynolds, Ben Kingsley, Natalie Martinez... Science-fiction et Thriller - Américain.

Renaissances

SYNOPSIS :


"Que feriez-vous si on vous proposait de vivre éternellement ? Damian Hale, un richissime homme d’affaire new yorkais atteint d’une maladie incurable, se voit proposer une opération révolutionnaire par le mystérieux groupe Phénix : transférer son esprit dans un corps de substitution, « une enveloppe vide », un nouveau corps jeune et athlétique pour prolonger sa vie. Comment résister à une telle proposition ? Damian Hale procède au transfert et redécouvre les joies de la jeunesse, du luxe et des femmes dans son nouveau corps. Jusqu’au jour où Damian découvre un terrible secret sur l’opération. Un secret pour lequel Phénix est prêt à tuer."



**********


Les autres sorties cinéma du 29 Juillet 2015 !


Les dossiers secrets du VaticanHorreur - Américain. Interdit aux moins de 12 ans.

Synopsis : "Angela Holmes, une jeune femme ordinaire de 27 ans, comprend un jour que sa présence a un effet dévastateur sur son entourage, infligeant des blessures, voire la mort, à ceux qui l’approchent. Estimant qu’elle est possédée, le Vatican est sollicité pour pratiquer l’exorcisme. Mais il s’avère que le mal qui ronge Angela est une ancienne force satanique d’une puissance hors du commun. Le père Lozano va tenter d’éliminer le redoutable démon, pas seulement pour sauver l’âme de la jeune femme, mais notre monde..." 

Les chaises musicales : Comédie dramatique - Française.

Synopsis : "Perrine est une musicienne presque professionnelle. Elle vit seule et anime des goûters d’anniversaires, ou les gâche, c’est selon. Par accident, elle fait tomber un homme dans la benne d’une déchèterie. L’inconnu est dans le coma, mais Perrine est prête à tout pour qu’il se réveille. Elle s’immisce dans sa vie pour le découvrir, mais profite aussi de l’occasion pour lui emprunter son boulot, son appartement, son chien… Mais surtout, elle tombe amoureuse…"

Papa Lumière : Drame - Français.

Synopsis : "Aéroport Charles de Gaulle, avril 2011. Jacques et Safi débarquent d’Abidjan, d’où ils ont été rapatriés en urgence. Lui a le cuir vieux, tanné par l’Afrique et sa vie d’hôtelier expatrié. Elle, sa fille métisse de 14 ans, a pris l’habitude de vivre avec sa mère et ne sait que penser de ce père grande gueule et foireux qui l’a embarquée avec lui d’un coup. Déplacés dans un centre d’accueil à Nice, ils vont apprendre à se regarder, à se connaître, à s’aimer peut-être. Mais il y a Gloria aussi, la mère de Safi, laissée dans la tourmente d’Abidjan et injoignable…"

Summer : Romance - Lituanien , français et néerlandais.

Synopsis : "Sangaïlé, jeune fille de 17 ans, passe l'été avec ses parents dans leur villa au bord d'un lac de Lituanie. Comme chaque année, Sangaïlé se rend au show aérien. Cette fois, elle y fait la connaissance d'Austé, une fille de son âge, aussi extravertie que Sangaïlé est timide et mal dans sa peau. Une amitié va s'épanouir dans la sensualité de l'été..."



**********




Les sorties Dvd et Blu-ray du 29 Juillet au 4 Août 2015 !


Le 29 Juillet 2015 : 

Night Run Action, Policier et Drame - Américain. Avec Liam Neeson, Ed Harris, Joel Kinnaman... 


Le 4 Juin 2015 : 

Fast & Furious 7 : Action - Américain. De James Wan et avec Paul Walker, Vin Diesel, Michelle Rodriguez, Jordana Brewster, Tyrese Gibson, Ludacris, Dwayne Johnson, Nathalie Emmanuel, Kurt Russell et Jason Statham.

Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs !


Fast and furious 7Night Run




Voilà, c'est fini ! :D
N'hésitez pas à nous faire partager vos possibles futurs coups de cœur en commentaires ci-dessous ou sur notre page facebook, qui comporte aussi quelques articles inédits sur les sorties cinéma ! ;)

dimanche 26 juillet 2015

Sorties littéraires de la semaine : Du Lundi 27 Juillet au Dimanche 2 Août 2015.

Sorties littéraires de la semaine : Du Lundi 27 Juillet au Dimanche 2 Août 2015.


Les Dimensions de l'esprit, Tome 1 : Les Lecteurs de pensée, de Dima Zales & Anna Zaires


Science-fiction & Fantasy : Sortie le 27 Juillet 2015 aux Mozaika Publications.
Format papier : 11€59 - Format Ebook : 2€99

"Tout le monde pense que je suis un génie. 

Tout le monde a tort. 

Oui, je suis sorti de Harvard à dix-huit ans et je me remplis les poches dans un fonds spéculatif. Mais ce n’est pas parce que je suis extraordinairement intelligent ou travailleur. 

C’est parce que je triche. 

J’ai un talent unique, voyez-vous. Je peux sortir du temps pour entrer dans ma version personnelle de la réalité — un endroit que je nomme ‘le Calme’ — où je peux explorer mon environnement pendant que le reste du monde est immobile. 

Je pensais être le seul à pouvoir le faire — jusqu’à ce que je la rencontre. 

Je m’appelle Darren et voici comment j’ai appris que j’étais un Lecteur."

Les Dimensions de l'esprit, Tome 1 : Les Lecteurs de pensée, de Dima Zales & Anna Zaires




Les Dimensions de l'esprit, Tome 0,5 : La Figeuse du temps, de Dima Zales & Anna Zaires


Science-fiction & Fantasy : Sortie le 27 Juillet 2015 aux Mozaika Publications.
Format Ebook uniquement : 0€99

"Je peux figer le temps, mais je ne peux rien changer. 

Je peux accéder à des souvenirs, mais pas assez loin. 

Je m’appelle Mira et mon but dans la vie est de trouver le mafieux russe qui a tué ma famille."

Les Dimensions de l'esprit, Tome 0,5 : La Figeuse du temps, de Dima Zales & Anna Zaires



Grey : 50 nuances de Grey raconté par Christian, de E.L. James



Romance érotique : Sortie le 28 Juillet 2015 chez JC Lattès.
Format Papier : 17€ - Format Ebook : 11€99

"Redécouvrez Cinquante Nuances de Grey à travers les yeux de Christian.

CHRISTIAN GREY contrôle tous les aspects de sa vie : son monde est ordonné, organisé et désespérément vide, jusqu’au jour où Anastasia Steele tombe la tête la première dans son bureau. Il tente de l’oublier, mais il est emporté dans un tourbillon d’émotions qui le dépassent. À l’inverse des autres femmes, Ana l’ingénue semble lire en lui à livre ouvert, et deviner un cœur d’homme blessé derrière l’apparence glacée du magnat des affaires.

Ana pourra-t-elle effacer les horreurs que Christian a connues dans son enfance et qui ne cessent de le tourmenter ? Ou est-ce que la face sombre de la sexualité de Christian, son goût exacerbé du pouvoir et le peu d’estime de soi qui le consume auront raison des sentiments de la jeune femme ?"

Grey : 50 nuances de Grey raconté par Christian, de E.L. James




The man next door, de Emily Blaine


Romance contemporaine & Chick-lit : Sortie le 31 Juillet 2015 aux Editions HQN.
Format Ebook : 0€99

"Séjour de rêve, repas et voisin hyper canon inclus.

Cette nouvelle mission tombe à pic ! Pour Sarah, cette évaluation d’un hôtel de luxe niché sur la côte brésilienne est exactement ce qu’il lui fallait. Soleil, plage, végétation luxuriante et calme, voilà la recette idéale pour oublier la grisaille hivernale et, surtout, la lente dégringolade de son couple. Mais son programme 100% solitude est vite mis à mal par son voisin de bungalow. Un voisin un peu envahissant, particulièrement sûr de lui mais aussi très, très séduisant..."

The man next door, de Emily Blaine




Bliss, le faux journal d'une vraie romantique ! : Volume 8, de Emma Green


Romance érotique : Sortie le 31 Juillet 2015 aux Editions Addictives.
Format ebook : 2€99

"Bienvenue dans le huitième volume de Bliss, le journal intime d'Emma Green : quand la réalité dépasse la fiction... 
Emma est une auteure de romances à succès qui n'a jamais rencontré de prince charmant. Elle, elle préfère les inventer, les écrire, les glisser dans la peau de milliardaires fascinants et rêver d'eux sur le papier. Quand un beau jour elle croise l'un de ces spécimens en vrai, elle doit affronter la dure réalité : sexy, mystérieux, beau à se damner, oui... mais du genre arrogant, avec un ego surdimensionné et le monde à ses pieds. Mais cette fois, c’est à elle de jouer !"

Bliss, le faux journal d'une vraie romantique ! : Volume 8, de Emma Green



Emma Wilde, Tome 1 : {Sweet} or [Spicy], de Lou Duval



2 Versions disponibles pour chaque aventure : à vous de choisir ... Sweet {Amour, romance, passion}ou Spicy [Désir, séduction, sexe]

Romance érotique & contemporaine : Sortie le 31 Juillet 2015 chez Nisha Editions.
Uniquement en ebook : 0€99

"Emma Wilde, la cousine du beau Noah héro de la série Mister Wilde, est une jeune journaliste qui n’a pas froid aux yeux. Quand son meilleur ami se volatilise, elle soupçonne immédiatement un dangereux cartel de trafiquants colombiens. Elle boucle ses valises et se lance tête baissée dans une enquête dangereuse.

Mais au milieu de l’Amazonie, elle déterrera bien plus de mystères qu’elle ne l’imaginait : qui est vraiment Jack, ce si séduisant avocat aux activités obscures ? Et Adam, le beau médecin humanitaire qui lui bat froid ? Pourquoi la repousse-t-il autant ?

L’Indiana Jones sexy du XXI° siècle."

Emma Wilde, Tome 1 : {Sweet}, de Lou DuvalEmma Wilde, Tome 1 : [Spicy], de Lou Duval





**********

Bien évidemment, ce n'est qu'un petit échantillon des réels sorties de la semaine... Pour en découvrir d'avantage, rejoignez notre page facebook, où nous postons au jour le jour les sorties des nouveaux livres.

**********

jeudi 23 juillet 2015

Chronique Challenge n°1 : Full Metal Jacket, de Stanley Kubrick

Full Metal Jacket
Réalisateur : Stanley Kubrick

Date sortie FR : 21 octobre 1987

Genre : Guerre, drame (Américain, Britannique)

Durée : 1h58

Les Acteurs : Matthew Modine, Arliss Howard, Vincent D'Onofrio, R. Lee Ermey, Adam Baldwin, Dorian Harewood, Kevyn Major Howard,...



Note :
 
1/5

Synopsis : Interdit aux moins de 12 ans
Pendant la guerre du Vietnam, la préparation et l'entrainement d'un groupe de jeunes marines, jusqu'au terrible baptême du feu et la sanglante offensive du Tet a Hue, en 1968.

La Chronique :
Que ce soit clair dès le début, si Kubrick est un réalisateur culte et beaucoup apprécié, moi, je n'aime pas du tout son style. Ce film ne m'a plu du tout.

Le film se divise en trois parties. Dans la première, on explore l'entrainement des marines dans les camps militaires. C'est la partie la moins "nulle" du film. Le réalisateur nous montre sans fioritures et sans métaphores l'entrainement des recrues : de l'aliénation à l'état pur, géré par une main de maître par l'instructeur Hartman, qui s'amuse à donner des surnoms ridicules à tout le monde. De la violence gratuite et un programme draconien pour faire des hommes des bêtes à tuer sans cervelle...
La deuxième partie nous montre la vie des soldats au Vietnam, avec toute la naïveté et la stupidité de militaires qui se croient meilleurs et plus intelligents que tout le monde. Cette partie était sûrement la plus ennuyante.
La dernière partie se passe sur le terrain, où l'on voit les ravages physiques et psychologiques de la guerre sur les hommes. Comment ils deviennent des créatures à tuer, de la chair à canon,..bref, une déshumanisation des soldats.
Je n'ai presque rien à dire dessus. La seule partie "drôle" de ce film, ce sont les jurons créatifs et bien imagés de l'instructeur Hartman. Si on comprend le désir de montrer les stupidités des militaires lors de la Guerre du Vietnam, le film est froid, rigide, et sans émotions.

Bref, je n'ai pas compris l'intérêt du film. Le but était de nous montrer des militaires cons comme des balais ? D'accord, et après ? Ce n'est pas nouveau, on n'a pas besoin d'un film moqueur entier pour le savoir. La vie militaire est dure et la guerre transforme les gens, parce que oui, c'est d'une violence sans bornes. Faire un film pour nous dire ça, je trouve que c'est irrespectueux envers les hommes qui  en sont morts, parce qu'ils croyaient en ce système.

(Spoiler :)
La seule scène a m'avoir émue, c'est quand "Grosse Baleine" devient fou et qu'il se suicide. Dure réalité des entraînements militaires ? Sûrement...

Bande-annonce :

mercredi 22 juillet 2015

Sorties Ciné/Dvd de la semaine : Le Mercredi 22 Juillet 2015 !

Sorties Ciné/Dvd de la semaine : Le Mercredi 22 Juillet 2015 !

Comme toujours, cliquez sur le titre pour un accès direct à la page allociné du film. 



Ma Sélection des sorties cinéma !


Pixels, de Chris Colombus : le 22 Juillet au Cinéma ! 


Avec Adam Sandler, Michelle Monaghan, Kevin James... Action, comédie et science-fiction américain.


SYNOPSIS :


"À l’époque de leur jeunesse, dans les années 80, Sam Brenner, Will Cooper, Ludlow Lamonsoff et Eddie « Fire Blaster » Plant ont sauvé le monde des milliers de fois… en jouant à des jeux d’arcade à 25 cents la partie. Mais aujourd’hui, ils vont devoir le faire pour de vrai… Lorsque des aliens découvrent des vidéos d’anciens jeux et les prennent pour une déclaration de guerre, ils lancent l’assaut contre la Terre. Ces mêmes jeux d’arcade leur servent de modèles pour leurs attaques. Cooper, qui est désormais Président des États-Unis, fait alors appel à ses vieux potes pour empêcher la destruction de la planète par PAC-MAN, Donkey Kong, Galaga, Centipede et les Space Invaders… Les gamers pourront compter sur l’aide du lieutenant-colonel Violet Van Patten, une spécialiste qui va leur fournir des armes uniques..."



La Rage au Ventre, de Antoine Fuqua: le 22 Juillet au Cinéma ! 


Avec Jake Gyllenhaal, Rachel McAdams, Forest Whitaker, Naomie Harris, "50 Cent"... - Drame - Américain.


SYNOPSIS :


"Champion du monde de boxe, Billy Hope mène une existence fastueuse avec sa superbe femme et sa fille qu’il aime plus que tout. Lorsque sa femme est tuée, son monde s’écroule, jusqu’à perdre sa maison et sa fortune. Pire, la garde de sa fille lui est retirée, la justice estimant son comportement incompatible avec son rôle de père. Au plus bas, il trouve une aide précieuse en la personne de Tick Willis, un ancien boxeur avec lequel il reprend l’entrainement. Billy va devoir se battre pour trouver la voie de la rédemption et regagner ainsi la garde de sa fille."



Pitch Perfect 2, de Elizabeth Banks : le 22 Juillet au Cinéma ! 


Avec Anna Kendrick, Rebel Wilson, Hailee Steinfeld... Comédie - Américain.


SYNOPSIS  :


"Les Barden Bellas sont de retour pour faire vibrer le monde dans Pitch Perfect 2, suite de The Hit Girls qui racontait l’histoire d’une bande d’adorables jeunes filles un brin marginales qui n’avaient qu’un point commun : leurs voix inoubliables lorsqu’elles chantaient ensemble et ne formaient plus qu’un. Cela fait trois ans que les Bellas se sont imposées comme le premier groupe exclusivement féminin à remporter un titre national grâce à leurs voix, leur style et leur attitude reconnaissables entre toutes. Mais lorsqu’elles se retrouvent radiées suite à un scandale qui risque de compromettre leur dernière année à Barden, nos trois championnes à l’esprit combatif estiment que, cette fois, elles ont perdu la partie. Alors qu’il ne leur reste qu’une occasion de reconquérir leur titre, les Bellas doivent se battre pour avoir le droit de concourir au championnat du monde de chant a capella de Copenhague. Entre la pression de la compétition musicale et la peur de rater leur année de Terminale, les Bellas devront se serrer les coudes pour retrouver leur voix et remporter le championnat…"



**********


Les autres sorties cinéma du 22 Juillet 2015 !


Nos futursComédie dramatique - Français.
Synopsis : "Deux amis d’enfance, qui s’étaient perdus de vue depuis le lycée, se retrouvent et partent en quête de leurs souvenirs…"

Gallows : Epouvante/Horreur - Américain. Interdit au moins de 12 ans.
Synopsis : "Dans une petite ville, un accident se produit pendant le spectacle de fin d'année du lycée et fait plusieurs morts. Vingt ans plus tard, des lycéens du même établissement remontent la pièce pour rendre hommage aux victimes de la tragédie, mais découvrent qu'il vaut mieux parfois ne pas ressusciter les fantômes…"

Je suis mort mais j'ai des amis : Comédie - Franco-Belge.
Synopsis : "Quatre rockers barbus, chevelus — et belges — enterrent le chanteur de leur groupe. Par amitié et pour se prouver que rien ne peut les arrêter, ils décident de partir en tournée à Los Angeles avec ses cendres. La veille du départ, un militaire moustachu se présente comme l’amant de leur ami. Leur voyage prend un tour pour le moins inattendu…"



**********



Les sorties Dvd et Blu-ray du 22 au 28 Juillet 2015 !


Le 22 Juillet 2015 : 
If you love me... Comédie - Australien.
The Voices : Comédie, Thriller et Drame - Américain et Allemand.
Projet Almanac : Science-fiction - Américain.

Le 28 Juillet 2015 : 
Hacker : Thriller et Action - Américain. Avec Chris Hemsworth. Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs !




Voilà, c'est fini ! :D
N'hésitez pas à nous faire partager vos possibles futurs coups de cœur en commentaires ci-dessous ou sur notre page facebook, qui comporte aussi quelques articles inédits sur les sorties cinéma ! ;)

Sorties littéraires de la semaine : Du Lundi 20 au Dimanche 26 Juillet 2015.

Sorties livres Juillet 2015


Adore-Moi!, Intégrale 1 : Tome 1 à 4, de Lisa Swann


Romance érotique : Sortie le 20 Juillet 2015 aux Editions addictives.
Format poche : 12€90.

Ce tome n°1 édité en version papier broché regroupe les premiers volumes 1, 2, 3 et 4 de la série e-book du même nom.

"Il est sexy. Il est riche. Il est à moi. Mais qui est-il vraiment ?
Alors qu'elle s'apprête à quitter Paris pour New York, Anna fait la connaissance de Dayton Reeves, le guitariste d'un groupe de rock.
Attraction animale, attirance magnétique. Les deux jeunes gens se retrouvent rapidement entraînés dans une tornade de désir et de sensualité.
Mais quand, intriguée par son train de vie luxueux, ses mystérieuses absences et ses silences inexpliqués, Anna réalise qu'elle ne sait finalement pas grand-chose de son torride amant, il est déjà trop tard. Et si Dayton n'était pas celui qu'il prétend ?

La trilogie la plus hot du moment !"





Samyaza, Tome 2 : La morsure du calice, de Alfreda Enwy


Fantastique : Sortie le 22 Juillet 2015 aux Editions Valentina
Format ebook.

"Après avoir fui Maden et son monde dans lequel elle était considérée comme une bénédiction, Jewel est devenue une « justicière ». Cela fait quelques années maintenant qu’elle a disparue et qu’elle tente de défendre et d’aider les femmes comme elle. Au final, il lui est impossible d’oublier qui elle est réellement. Mais à trop jouer, Jewel devient la cible d’un renégat et sa tête est mise à prix. Pourtant, là n’est pas la plus grande menace car lorsque Maden en personne réapparait pour la défendre, il ne veut pas seulement terrasser l’instigateur de cette mise à prix… il veut aussi son Calice et ne compte pas lui permettre de fuir à nouveau. Jewel va alors découvrir qu’entre un monde encore plus terrifiant, des ennemis plus puissants que jamais et un ancien amant avec lequel elle va devoir faire équipe ; les années n’ont rien changées et qu’aujourd’hui plus qu’à l’époque les braises et l’alchimie entre eux sont encore et toujours bien réelles."




Mon inconnu, mon mariage et moi, vol. 3, de Kate B. Jacobson



Romance érotique : Sortie le 25 Juillet 2015 aux Editions addictives.
Uniquement en ebook : 2€99

"Vegas : la sensualité, l’érotisme, l’argent et la fête… de trop !

– Grace, si tu savais combien j’ai eu envie de te faire l’amour, murmure-t-il à mon oreille. Je devenais fou en te sachant dans la chambre au bout du couloir, j’ai failli cent fois te rejoindre.

J’exulte. Pendant que je me consumais dans le lit, lui connaissait les mêmes affres.

– On s’est conduits comme deux idiots. Enfin, surtout toi. Je te rappelle que tu m’as rejetée…, dis-je avant de poser un baiser sur ses lèvres brûlantes.
– Je te promets que je vais rattraper le temps perdu par ma faute, dit-il en me renversant sur le canapé.

Cet homme parfait, cet amant fougueux, ce connard qui se croit tout permis… C'est mon mari ! Est-ce la réalité ou un rêve qui va bientôt se terminer ?

Grace est à Las Vegas pour assister à un mariage. Après une soirée bien arrosée, elle se retrouve au matin mariée à Caleb, un homme rencontré la veille, sans avoir aucun souvenir de la cérémonie.
Il est charmant, ce Caleb, il est même carrément canon, et en plus il est très riche, mais se marier, ce n’était pas du tout dans les projets de Grace. Sa liberté, elle y tient. Le hic, c’est que son cher époux, dont elle ne sait rien, ne semble pas décidé à accepter l’annulation de leur mariage…

Découvrez Mon inconnu, mon mariage et moi, la nouvelle série de Kate B. Jacobson, l’auteure de Love U et Révèle-moi.

Mon inconnu, mon mariage et moi, vol. 3 sur 12."






**********

Bien évidemment, ce n'est qu'un petit échantillon des réels sorties de la semaine... Pour en découvrir d'avantage, rejoignez notre page facebook, où nous postons au jour le jour les sorties des nouveaux livres.

**********

Chronique Challenge n°1 : De rouille et d'os, de Jacques Audiard

De rouille et d'os, de Jacques Audiard.
Réalisateur : Jacques Audiard

Date sortie ciné FR : 17 mai 2012

Date sortie DVD/BR FR : 7 novembre 2012

Genre : Drame (Français, Belge)

Durée :  02h00

Les Acteurs : Marion Cotillard, Matthias Schoenaerts, Armand Verdure, Céline Sallette, Corinne Masiero, ...

Note : 3/5  


Synopsis :
Ça commence dans le Nord. 
Ali se retrouve avec Sam, 5 ans, sur les bras. C’est son fils, il le connaît à peine. Sans domicile, sans argent et sans amis, Ali trouve refuge chez sa sœur à Antibes. Là-bas, c’est tout de suite mieux, elle les héberge dans le garage de son pavillon, elle s’occupe du petit et il fait beau. 
A la suite d’une bagarre dans une boîte de nuit, son destin croise celui de Stéphanie. Il la ramène chez elle et lui laisse son téléphone.
Il est pauvre ; elle est belle et pleine d’assurance. C’est une princesse. Tout les oppose.
Stéphanie est dresseuse d’orques au Marineland. Il faudra que le spectacle tourne au drame pour qu’un coup de téléphone dans la nuit les réunisse à nouveau. 
Quand Ali la retrouve, la princesse est tassée dans un fauteuil roulant : elle a perdu ses jambes et pas mal d’illusions.
Il va l’aider simplement, sans compassion, sans pitié. Elle va revivre.


La Chronique :
J'avais très peur. Après coup, je me sens bizarre. En même temps, ce film brille par l'histoire terrible et émouvante de Stéphanie, et en même temps, elle est parasité par pleins de passages sans intérêts.

Le film commence en suivant le trajet de homme et de son fils, que l'on suppose pas très riche au vu de leurs vêtements, de leurs regards fuyants (ou résignés ?) et des premiers mots que l'on entend "J'ai faim". Et là viens le problème numéro un : tout est fait ici pour montrer que les pauvres sont...pauvres et que la vie est dure (attention les yaourts !). On se dit alors que le film va aborder les problèmes d'argent, de travail, bref de survie à notre époque. C'est bien beau tout ça, mais quelle est leur histoire à cet homme et son fils ? J'ai l'impression d'avoir loupé un épisode : j'aimerais savoir comment ils en sont arrivés là. Mais je n'aurai jamais ma réponse bien sur - trop facile sinon !
Et donc, on zappe sur Stéphanie alors qu'elle vient de se faire tabasser après avoir chauffé puis refoulé un mec en boite. Ali arrive à la rescousse et la ramène chez elle. Bref, on découvre qu'elle est dresseuse d'orque à Marineland. Et là, c'est LE passage magnifique ! Le spectacle des orques, avec les gros plans au ralenti, c'est juste incroyable. J'en ai eu des frissons partout. Et là, alors qu'on a envie de nager avec ses baleines noires et blanches, le drame se passe. Stéphanie est gravement blessée lors d'un accident pendant la représentation avec les orques, et elle se réveille dans un hôpital, seule, et avec les jambes amputées à partir des genoux. Le choc. MAIS pourquoi était-elle laissé toute seule, pas attachée du tout en prévention, sans famille pour veiller sur elle ni personne,...? C'est un hopital pas cher, ok, mais tout de même un hôpital ! Et après cela, on croit que finalement le film va se passer sur cet accident, son combat pour se remettre debout et réapprendre à vivre.
Oui et non...
Là où  je ne comprends pas, c'est qu'elle rappelle Ali, qu'elle n'a vu qu'une fois et pendant même pas deux heures, et qu'elle veut le voir. Autre passage un peu émouvant, quand il la porte jusque dans la mer. Et elle revit, petit à petit, elle revoit sa soeur - oui oui elle débarque ! -, ses anciens collègues, elle ose sortir, elle met des prothèses, elle reconduit,...
Le film aurait été superbe s'il s'était contenté de ça. Mais non. A côté, on a des plans culs à droite à gauche, des combats clandestins sans queue ni tête (pourquoi allez se battre alors qu'il a trouvé un job ?),  des problèmes de paternité (notamment la violence) et des tonnes de sujets inutiles qui parasitent la beauté du film. Et le Happy End m'a fait un peu rigoler : au début, c'est la misère la plus totale, puis d'un coup, tout le monde est beau et gentil et réussi tout ce qu'il entreprend. Sérieusement...? D'ailleurs, vous m'expliquez le rapport entre le titre et le film ?

Je me suis ennuyée une grande partie du film, et je ne saurai dire combien de fois j'ai quasiment soupiré de désespoir. Sauf quand, le plus beau sujet à mon avis, Stéphanie se battait pour se reconstruire. Je ne sais pas quoi dire de plus... C'était beau, émouvant, et en même temps bourré de futilité et de répliques lourdasses. Une caractéristique des films sélectionnés au Festival de Cannes peut-être ?
J'ajoute quand même que les acteurs sont très bons et que les plans étaient souvent très beaux (même si je n'affectionne toujours pas Marion Cotillard - c'est physique je pense).
Par contre, il serait bon de l'interdire au moins de 16 ans (les parties génitales qui se baladent et les "on baise ?", merci, mais très peu pour le Tout Public...).

Challenge réussi !


Bande-annonce :

mardi 21 juillet 2015

Chronique Challenge n°1 : La Cabane dans les bois, de Drew Goddard

 La Cabane dans les bois, de Drew Goddard

Réalisateur : Drew Goddard

Date sortie FR : 2 mai 2012

Genre : epouvante/horreur, thriller. 

Durée :  1h35


Les Acteurs : Chris Hemsworth, Jesse Williams, Kristen Connolly, etc.


Note : 3/5   


Synopsis :  Interdit au moins de 12 ans. 


"Cinq amis partent passer le week-end dans une cabane perdue au fond des bois. Ils n’ont aucune idée du cauchemar qui les y attend, ni de ce que cache vraiment la cabane dans les bois…
Signé par deux maîtres de l’horreur, Joss Whedon et Drew Goddard, voici un film qui réinvente et repousse toutes les conventions du genre. Attendez-vous à découvrir un nouveau niveau de terreur…"

La Chronique :

Ce film ne fut pas du tout ce à quoi je m'attendais. Ainsi, ce qui pour moi au départ semblait être un banal film de zombies, c'est retrouver être beaucoup plus que ça.

L'histoire commence de façon banal avec un groupe d'amis qui part en vacances dans un chalet. Jusque la tout va bien même si de petits indice nous indique des le départ que les choses ne sont pas aussi simple et on découvre rapidement que la bande d'amis n'est pas la par hasard. Les choses vont alors vite se compliquer et partir dans une direction que je n'aurais pas imaginer...
La cabane dans les bois n'est clairement pas un film de zombies banal ou on passe notre temps à voir les personnages se battre pour leur vies contre une armée de zombies sorti d'on ne sait ou. Non ici il s'agit de voir les personnages se battre contre des choses bien plus... grosses si on peut dire.

Pour moi ce film est un de ces films ou soit on aime soit on aime pas. Soit on adhère au concept soit non. Personnellement, je me trouve un peu entre les deux car je n'ai pas trouve le film mauvais mais je n'ai pas entièrement adhéré au concept.

Cependant, ce film est une allégorie très intéressantes sur la télé et plus précisément la télé-réalité. Sans en dire trop pour ne pas spoilers, on peut remarque a la fin du film que tout les éléments sont la pour représenter tout les protagonistes que l'on peut trouver derrière nos écrans mais aussi derrière ces émissions. C'est bien la le point le plus intéressant du film.


En conclusion, La cabane dans les bois est un film très sympa et divertissant qui plaira à plus d'un de part son concept et son histoire original.

Bande-annonce :