dimanche 28 janvier 2018

P.S. I Love You, de Richard LaGravenese


Réalisateur : Richard LaGravenese

Date sortie FR : Le 6 Février 2008 et déjà en DVD & Blu-ray.

Genre : Romance & Comédie dramatique (américain)

Durée :  2h06.


Les Acteurs : Hilary Swank, Gerard Butler, Lisa Kudrow, Gina Gershon, Harry Connick Jr, James Marsters, Kathy Bates & Jeffrey Dean Morgan.



Note moyenne des 2 Chroniques : 4.5/5  



Synopsis :


Le film est basé sur le roman éponyme "PS, I Love You" de Cecelia Ahern.

"Holly et Jerry sont un couple amoureux menant une vie parfaite. A la suite de la mort soudaine de Jerry, Holly sombre dans une dépression. C'est alors qu'elle reçoit une lettre, la première d'une série de dix, rédigées par Jerry avant sa mort. Ces lettres, agencées tel un jeu de piste, lui donnent des instructions de choses à faire pour, à terme, tourner la page et enfin réapprendre à vivre."


*****



Note :   

La Chronique d'IsaWayne :


Il y a des films qui nous touchent, nous font passer un bon moment, bref, que l'on apprécie tout en sachant qu'on finira bien un jour par les oublier.... Et puis, il y a ceux que je place moi dans la catégorie de "P.S. I Love You", ceux qui nous bouleversent, qui nous laissent les yeux brillants d'émotions, émue et le cœur lourd. Ceux qui vous mettent une claque et que l'on est incapable d'oublier...

Difficile de reprendre le rythme de sa vie après ça...

Si je suis difficile dans la romance, ce n'est pas parce que je ne suis pas romantique, mais tout simplement parce que je ne supporte pas la niaiserie ou les scénarios basiques. On oublie les restaurants chics qui font tomber la fille en un claquement de doigts, ou les milliardaires séduisant qui peuvent vous faire survoler la ville dans son propre hélicoptère (eux ils font partis de la première catégorie : "Les oubliables" !). Moi, je préfère juste la simplicité et l'émotion. Deux mots que je trouve parfait pour décrire "P.S. I Love You". Qui nous montre en à peine deux heures, un amour exceptionnel et magnifique. Une histoire douloureusement belle. Exactement à l'image de la vie finalement... : Belle et Triste...


Holly est une jeune femme de caractère, qui navigue entre une vie de couple heureuse et un brouillard total au niveau professionnel. Elle désire une vie programmée sur du papier millimétré, pour ne pas risquer une seconde de donner raison à sa famille, quant à l'échec de son mariage.
Gerry, lui, est sa moitié, mais également son opposé. Un Irlandais qui aime la vie et la prend comme elle vient, selon ses désirs et toujours avec légèreté. Rien n'est fatalité pour lui... Si ce n'est peut-être ... la tumeur...

Dix des plus belles années de leur vie s'étaient écoulées, sans même qu'ils puissent penser un seul instant qu'ils n'auraient plus le droit à la suivante... 

Holly vient de perdre son âme sœur, l'amour de sa vie et une partie d'elle même... Sa meilleure moitié, dans la fleur de l'âge, emmenant avec lui son amour et leurs rêves en commun. Celui qui la faisait si souvent rire l'avait quitté pour toujours. Celui qui l'enlaçait tendrement avant de s'endormir, qui ne manquait jamais une occasion de profiter de la vie et qui la regardait toujours avec l'amour des premiers jours... Elle ne pourrait jamais plus se disputer avec lui pour savoir qui se lèverait pour éteindre la lumière de la chambre, ni voir son sourire, entendre sa voix et encore moins lui dire une dernière fois "je t'aime"...
Comment réussir à surmonter une telle épreuve ? Comment continuer à vivre quand tout vous rappel l'être aimé ? Quand vous rêvez de lui toutes les nuits, et que votre cœur se brise quand vous réalisez en ouvrant les yeux qu'il n'est plus là ? Quand vous sentez son parfum, sa présence, comme s'il ne vous avait jamais quitté... ?

Tout naturellement, Holly se laisse submergée par la peine et la douleur, se refusant à l'oublier...

Mais le jour de ses 30 ans, des lettres vont bouleversées sa monotone tristesse... Gerry avait tout prévu ! D'autres lettres écrites de sa mains arriveront dans les jours suivants, l'une après l'autre, dans les moment les plus opportuns, pour la guider, la faire voyager dans leurs souvenirs afin de lui faire un ultime "Adieu"... et qu'elle tourne "enfin" la page. Entre New York et l'Irlande, "P.S. I Love You" nous fait voyager dans les souvenirs d'Holly et Gerry, leur magnifique histoire d'amour qui se poursuit bien au delà de tout ! Un Adieu déchirant, mais tellement magnifique et tout en émotion. Ce film m'a bouleversé mille fois plus que ce à quoi je m'attendais. C'est tout à fait ce que je recherche dans la romance, la simplicité, le naturel, un amour inconditionnel qui me bouleversera et m'arrachera quelques larmes.

Il n'y a pas de mot pour décrire P.S. I Love You... Ce film n'est clairement pas connu à sa juste valeur.
Une magnifique façon pour dire une toute dernière fois "I Love You"...
J'espère sincèrement avoir trouvé les mots justes pour vous donner envie de découvrir ce film.
Il le mérite !







*****

La Chronique de Célou Chipie :

Note : 4/5 


Ce film m'a fait un choc. Il démarre sur une dispute, même si ce n'est rien de violent, qui porte sur le sujet des enfants et sur l'avenir du couple que forme Holly et Gerry. J'avoue que je me suis demandé deux secondes si leur couple était sincère. Mais la dispute est à peine finie qu'ils se réconcilient déjà, débordant d'amour l'un pour l'autre. Et là, on a même pas le temps de s'en remettre qu'on se retrouve à l'enterrement de Gerry.

J'ai trouvé le début un peu lent bien que très triste. Puis petit à petit, on va découvrir comment se sont rencontré les deux amoureux, ce qu'ils ont vécu ensemble, leurs rêves et leurs moments de bonheur.

Cette histoire est pleine de sentiments forts, d'amour, d'amitié, de tristesse, de douleur et de courage et de force. Au final, Holly est bien chanceuse d'avoir eu un homme si romantique et prévenant qui a pensé avant tout à elle et à son avenir alors qu'il était malade et sur le point de mourir. Parce que souvent, quand une personne part, elle ne laisse rien. Elle ne laisse pas de lettres, pas de cadeaux, pas de conseils pour vivre et survivre. On doit se débrouiller tout seul. Bref, cette histoire était très touchante, même si Holly m'a un peu énervée parfois...

J'ai adoré la phrase de la maman de Holly, qui je trouve conclue très justement ce film : "On est tous ensemble dans notre solitude".

Une comédie dramatique et romantique qui finit bien, pile comme on les aime quand on est en manque d'amour et d'émotions (oui, c'est typiquement féminin !).







Bande-annonce :