mardi 17 octobre 2017

Confess, de Colleen Hoover.

Confess, de Colleen Hoover (Auteur), chez l'éditeur Hugo Roman (17€) ou Pocket (7€40).
Genre : Romance contemporaine


Synopsis:
"Auburn Reed a des plans très précis pour l'avenir et ne laissera personne se mettre sur son chemin! Mais lorsqu'elle franchit la porte d'une galerie d'Art à Dallas pour un entretien qui la pousse vers Owen Gentry. L'énigmatique artiste semble avoir beaucoup de choses à cacher à tout prix. Pour tenter de découvrir ses secrets les plus intimes, Auburn va baisser sa garde pour comprendre qu'elle risque bien plus gros qu'elle ne le pensait.
Pour se construire, chacun devra tout confesser. Mais parfois, la vérité est plus douloureuse que le silence.."


***


Mon avis et ma note :

     Mon avis est mitigé sur ce livre... Les personnages sont agréables, leurs histoires émouvantes et... c'est tout !!?
Je suis presque déçue par Colleen Hoover avec Confess. A mes yeux, c'est comme ci elle avait négligé l'histoire d'Auburn et Owen, comme ci elle s'était précipité dans la rédaction de ce livre, sans prendre en compte l'essentiel : l'émotion ! Elle est restée en superficie de son histoire sans s'y investir à 100%, sans nous fournir l'émotion, les vibrations et la tornade d'émotions qu'elle nous offre habituellement.

J'ai été absorbé par Confess dès la toute première page. L'histoire commence vite, très vite, elle nous met dans le bain, nous pousse à vouloir dévorer chacune de ses pages, m'a même volée quelques larmes... Et puis..., pouf ! Plus rien ! J'ai passé la première moitié du livre à m'énerver, m'agacer par ces non-dits. "Ah si elle savait...", "Si seulement je pouvais lui confier que j'ai..." .... Rhaaaaaaaaa ! Mais bon sang !!!!! Il y a chercher à maintenir un suspense et agacer son lecteur en nous fournissant une histoire comme à demi rédigée, et nous faire ressentir à chaque scène une frustration énorme par le manque de précision, d’intérêt qu'on finalement la vie des personnages. Puisque ici, sur la première moitié, on ne sait ABSOLUMENT RIEN !!!!
Et lorsque les confessions arrivent enfin (!!!), elles ne sont que de pâles copies de ce qu'on a finalement déjà deviné... Presque sans émotions... Presque sans nous surprendre...

Sans parler de ses confessions qui ne sont jamais dites, de cette histoire qui se termine en donnant l'impression qu'elle n'est finalement pas achevée... Et de ces quelques personnages secondaires que Colleen Hoover n'a pas jugé suffisamment intéressant pour les développer. Voilà où est le problème finalement : un manque de développement d'à peu près tout dans ce livre et c'est vraiment dommage...

Si je mets 2,5/5 comme note, c'est simplement parce que malgré tous ses défauts, l'histoire d'Owen et Aubern reste belle, et ne mérite pas qu'on lui fournisse une note sous la moyenne. Elle n'est pas à la hauteur de ce que l'auteur nous offre d'habitude, mais reste tout de même "belle".


samedi 7 octobre 2017

Jamais plus, de Colleen Hoover - Coup de cœur ♥


Jamais plus, de Colleen Hoover (Auteur), chez l'éditeur Hugo Roman (17€).
Genre : Romance contemporaine, Drame...
Date de sortie : 11 Mai 2017.



Synopsis:
"Lily Blossom Bloom n’a pas eu une enfance très facile, entre un père violent et une mère qu’elle trouve soumise, mais elle a su s’en sortir dans la vie et est à l’aube de réaliser le rêve de sa vie : ouvrir, à Boston, une boutique de fleurs. Elle vient de rencontrer un neuro-chirurgien, Lyle, charmant, ambitieux, visiblement aussi attiré par elle qu’elle l’est par lui. Le chemin de Lily semble tout tracé. Elle hésite pourtant encore un peu : il n’est pas facile pour elle de se lancer dans une histoire sentimentale, avec des parents comme les siens et Atlas, ce jeune homme qu’elle avait rencontré adolescente, lui a laissé des souvenirs à la fois merveilleux et douloureux. Est-ce que le chemin de Lily est finalement aussi simple ? Les choix les plus évidents sont-ils les meilleurs ?
Le chemin d’une jeune femme pour se trouver et pour rompre le cycle de la violence."


***


Mon avis et ma note :

     J'ai "détesté" cette histoire..., et pourtant, elle est de loin mon coup de cœur de l'année, le plus gros chamboulement que j'ai eu depuis que j'ai appris à lire. Je placerai donc sans aucune hésitation ce livre dans les meilleurs de tout ceux que j'ai pu lire jusqu'à aujourd'hui. 

     Je me suis retrouvée à la place de Lily en quelques lignes, en quelques pages. Cette jeune femme adorable, intelligente, forte et audacieuse, s'est très vite révélée facile à "vivre." Et tout comme elle je  suis tombée amoureuse, j'ai frissonné et plongé dans le bonheur, mais j'ai aussi senti son (mon!) cœur se briser, et je me suis laissée emporter par ses propres dilemmes, sa peur, ses doutes, ses craintes... Bref, j'ai autant aimée que souffert à ses côtés, l'un après l'autre, mais aussi simultanément... À mes yeux, c'était comme ci j'avais été déchirée en deux partie, comme ci il n'y avait que des mauvais choix qui s'imposaient à elle, et j'avais beau avoir conscience que le choix de la raison était préférable à celui du cœur, tout comme Lily je ne parvenais pas à m'y résoudre... 
Je voulais retourner en arrière, effacer quelques pages, les réécrire, pour que tout aille mieux, pour que ce ne soit pas si difficile à vivre, pour que ce soit comme dans les contes de fées, là où les gens changent toujours pour le mieux. En d'autres termes, en faire une simple et jolie histoire d'amour qui me rendrait heureuse et ne me briserai pas le cœur, parce que je savais pertinemment que la conclusion de ce livre me mènerait jusque là. Ce qui, bien entendu, fut le cas... J'avais beau vouloir du fond du cœur que tout s'arrange, espérer, prier pour que ça ne recommence jamais plus, je savais au fond de moi ce que justement ce "Jamais plus" voulait dire.... Et c'est sans doute ce qui fait de ce livre la plus belle chose que j'ai lu au monde ! 

Pourquoi ? Eh bien!, parce que j'ai enfin réussi à comprendre les femmes dans des situations similaires à celle de Lily, à saisir la difficulté de leur relation, et pour tout ça, je ne peu que remercier Colleen Hoover ! ♥ Merci à vous pour cette énorme claque en pleine figure ! "Jamais plus" est un livre que je ne pourrais oublier... Qui a probablement changer ma façon de penser, ma vie à jamais. J'espère sincèrement que cette histoire donnera le courage nécessaire à toutes les Lily du monde pour tourner la page et continuer à vivre ♥

     N'attendez pas ! Ne cherchez pas plus de détails au sujet de ce livre, cela vous en gâcherez tout l’intérêt. Et Foncez en librairie sans attendre. Vous ne le regretterez pas !



X-Men, de Bryan Singer.






Réalisateur : Bryan Singer - Marvel

Date sortie FR : Le 16 Août 2000 et déjà en blu-ray & dvd.

Genre : Fantastique, Science-fiction & Action (Etats-Unis)

Durée :  1h45.


Les Acteurs : Hugh Jackman, Anna Paquin, Patrick Stewart, Ian McKellen, Halle Berry, Famke Janssen, James Marsden, Rebecca Romijn Stamos, Shawn Ashmore, Bruce Davison, Tyler Mane, Ray Park & Alexander Burton...



Note : 4/5  




Synopsis :


"1944, dans un camp de concentration. Séparé par la force de ses parents, le jeune Erik Magnus Lehnsherr se découvre d'étranges pouvoirs sous le coup de la colère : il peut contrôler les métaux. C'est un mutant. Soixante ans plus tard, l'existence des mutants est reconnue mais provoque toujours un vif émoi au sein de la population. Puissant télépathe, le professeur Charles Xavier dirige une école destinée à recueillir ces êtres différents, souvent rejetés par les humains, et accueille un nouveau venu solitaire au passé mystérieux : Logan, alias Wolverine. En compagnie de Cyclope, Tornade et Jean Grey, les deux hommes forment les X-Men et vont affronter les sombres mutants ralliés à la cause de Erik Lehnsherr / Magnéto, en guerre contre l'humanité."


La Chronique :


Imaginez-vous un monde qui devrait apprendre à vivre avec des mutants, un monde où l'entité d'un gène transformerait les gens commun en quelque chose d'hors du commun, offrant à monsieur tout le monde un don extraordinaire. Nous ne pouvons imaginez cela qu'au travers des films bien sûr, mais si l’irréel devenait réel, comment réagirions-nous ?

Et bien figurez-vous que le tout premier volet des "X-Men" nous l'explique en détails : Les humains redouteraient forcément les mutants, par peur, par dégoût, ou par simple crainte d'une menace possible. Et les mutants eux, craindraient les humains, les détesteraient pour toutes ces mêmes raisons. Un cercle sans fin...

Mais dans ce monde compliqué, où les humains veulent à tout prix contrôler les mutants. Comment devrait réagir une adolescente au déclenchement de sa propre mutation ?

Malicia est une jeune femme qui vivait ses premiers amours, qui rêvait de voyager et qui ne demandait qu'à vivre ! A la place, elle aspire l'énergie de n'importe quel être vivant sur terre par un simple contact peau contre peau. Condamnée à ne jamais connaître l'intimité, ni le moindre contact physique avec quiconque pour le reste de sa vie...
Terrifié par son don, c'est cependant aux côtés de Wolverine et des X-Men que la jeune femme va trouver sa place dans l'école du professeur Xavier. Une école cachée, dissimulée aux yeux de tous comme une institut pour surdoué, afin de pouvoir aider tous les mutants à contrôler leurs pouvoirs à l'abri du monde hostile à leur existence, mais surtout veiller à ce qu'ils ne deviennent pas dangereux pour le reste du monde.

Ainsi, nous rencontrons les X-Men : télépathe, immortel, pouvant contrôler la foudre et le vent, le feu ou la glace, et même projeter des lasers au travers des yeux. Les X-Men sont là pour s'entraider, mais aussi pour sauver le monde, ce qui n'est pas toujours tâche facile quand un certains magnéto, qui peu contrôler les métaux, en a décider autrement...


Ce tout premier volet de la saga X-Men est un point de départ qui n'en est finalement pas tout à fait un. On le sait, on le sent, bien avant de parler de suite, ou de saga, des choses n'ont pas étaient dites, ni expliquer et la plupart des X-Men, je pense particulièrement à Wolverine, Professeur X et Magnéto, ont des choses à raconter sur leurs passés. Aujourd'hui, ont sait que les origines des personnages ont étaient sujet principaux dans d'autres films. Mais à l'époque, lors de notre premier visionnage, nous attendions ça avec beaucoup d'impatience !


Ma conclusion ?
Pour être honnête, la toute première fois que j'ai vu ce X-Men, lors de sa sortie en DVD, je n'avais même pas 10 ans. Wolverine avait tendance à me faire un peu peur... La seule scène que j'avais retenu était celle du camion sous la neige au début du film. Allez savoir pourquoi ?
Et puis, avec le temps, j'ai fini par être attendri par cette brute, finalement toute mignonne sous les traits du beau Hugh Jackman, et surtout par vraiment comprendre l'univers des X-Men, tout en m'attachant à eux.
Aujourd'hui, si à côté des tout récents films de la saga, celui-ci commence à prendre de l'âge question qualité d'image, du son ou des effets spéciaux, il n'en reste pas moins très sympathique à voir et celui qui restera à jamais à l'origine de cette immense saga !






Bande-annonce :

mercredi 2 août 2017

Le monde secret de Sombreterre, Tome 3 : Les âmes perdues, de Cassandra O'donnell





Auteur : Cassandra O'donnell
Date sortie FR : 12/07/2017, aux éditions Flammarion Jeunesse - 10€

Genre : Jeunesse (10-13 ans) & Fantastique



Note : 5/5  





Synopsis :
"Ailleurs, un monde secret existe...
Pour garantir la paix entre les mondes, Alina, Victor et Lucas s’enfoncent dans les entrailles de Mortua, la planète des monstres-esprits. De retour à la surface, ils sont attaqués par une horde de morts-vivants aux visages familiers.
D'où peuvent-ils bien venir? Quelle magie se cache derrière cette soif de violence? Le combat final s’engage, contre un ennemi plus inattendu que jamais."


La Chronique :


Avec ce troisième tome, nous retournons aux sources, et au rythme que j'avais tant apprécier dans le premier tome : Alina, Victor et Lucas, qui ont décidé de déroger aux règles, sont arrivés à Mortua, avec la ferme intention de demander l'aide des monstres-esprits, et cela quoi qu'il leur en coûte. Seulement, nos trois jeunes héros, vont vite comprendre que la situation n'est pas tout à fait celle qu'ils imaginaient et que l'affinement du voile qui protège les mondes, n'est plus tout à fait leur seul problème... : Des morts-vivants font leurs apparitions, et l'identité des responsables pourraient bien nous surprendre...

Pour être honnête, l'intrigue et l'action de ce livre m'ont tellement happé que je ne me suis pas rendu compte des pages et des chapitres qui défilaient sous mes yeux. La rencontre avec les monstres-esprits était réellement passionnantes. Ces "vilains" qui ne le sont finalement pas tous et qui ont bien plus de présence d'esprit que ce que les anciens et gardiens ont bien voulu nous faire croire jusqu'à présent, m'ont "effrayé" mais également beaucoup attendri. Quant à nos trois jeunes héros, bien qu'il n'y ai rien de très surprenant de leur côté, ils continuent par dessus tout à être trois enfants courageux, adorable et attachant, qui ne sont - comme je crois vous l'avoir déjà précisé dans les précédents tomes - pas sans nous faire penser aux très chers Harry, Ron et Hermione, de la série livresque que nous ne présentons plus aujourd'hui.
Tous les trois sont pleins de courage et pourtant très souvent en désaccords : Lucas aura le plus souvent tendance à faire ressortir ses peurs, qui bien qu'elles ne le feront jamais reculer devant le danger sont toujours bonnes à exprimer. Victor quant à lui, est inévitablement le courageux, le téméraire de la bande et celui qui possède LA magie. Tandis qu'Alina est tout simplement l'intelligence et la raison... Bref ! Un trio adorable dont je ne me lasse absolument pas ! Et une histoire qui m'a énormément séduite !

Quant au style d'écriture et à la plume de l'auteur... Je n'ai encore une fois, absolument rien à redire : toujours aussi agréable et très fluide. D'ailleurs, je me retrouve à chaque fois épatée de voir à qu'elle point, Cassandra est capable de s'adapter aux enfants. De part les mots utilisés, leur simplicité, mais également la rapidité à laquelle l'histoire s'écoule, sans pour autant les prendre pour des bébés. Bref ! Parfait ! Quant aux dessins de l'illustrateur, je crois que je n'ai plus besoin de les présenter aujourd'hui : Je suis toujours autant émerveillée devant eux !!! 

Ma conclusion ? Eh bien... Foncez !!!!




Retrouvez ma chronique du tome 1 : ICI !
Retrouvez ma chronique du tome 2 : ICI !



Citation :

"Cette expérience avait définitivement mis un terme à leur enfance et à leur innocence. Ni l'un ni l'autre ne seraient jamais plus comme avant. Et ni l'un ni l'autre ne savaient si c'était une bonne ou une mauvaise chose."



mardi 18 juillet 2017

Chantage à l'Elysée - Tome 3 : Terreur sur la capitale, d'Elvire De Tom



Auteur : Elvire de Tomi.

Date sortie FR : Le 31 Mai 2017, aux éditions La Bruyère - 22€.

Genre : Polar, mêlant enquête policière, intrigue politique et histoire d'amour.


Note : 4/5





Synopsis :

"L’attentat de Genève semble avoir redistribué les cartes parmi nos héros. Abandonnée par Julien, Léa se réfugie dans les bras de Dumas pour tenter de se reconstruire. Or c’est sans compter sur l’impitoyable secrétaire général Jacques Lambert : ayant découvert la liaison interdite du président, il éloigne la jeune femme au bout du monde. 
Le scandale évité, la présidence sauvée, la vie reprend bien vite son cours. Mais pour combien de temps ? L’ombre du VPR et de l’insaisissable Valérie plane toujours sur le pays. Lorsqu’elle s’abattra à nouveau sur le chef d’État, c’est Léa, l’exilée, qui pourrait bien être son ultime recours.
La jeune femme acceptera-t-elle une nouvelle fois de se sacrifier pour l’homme qu’elle aime ? Face aux terroristes déterminés à s’emparer de la dernière arme secrète de la France, pourra-t-elle compter sur Julien pour l’aider ? Et surtout, jusqu’où sera-t-elle prête à aller par amour ?" 

« Terreur sur la capitale » marque la suite et la fin des aventures sensuelles et passionnantes de notre trio favori. Les multiples rebondissements, l’action trépidante et le rythme effréné emmèneront le lecteur de Paris à Miami et jusqu’au fin fond des Vosges sans lui laisser le moindre répit. » 


La Chronique :


Plusieurs mois se sont écoulés depuis les derniers événements et au début de ce troisième tome, nous ne retrouvons pas tout à fait nos personnages favoris comme nous l'avions espéré... Léa est seule... Plus seule que jamais... Expédiée à l'autre bout du monde. Abandonnée par les hommes qu'elle aimait. La jeune femme tente de retrouver un but à sa vie, une occupation qui lui ferait oublier Stanislas et Julien.
Alors que de son côté, Valérie, la grande sœur de Léa, n'a pas dit son dernier mot ! La jeune terroriste, à la tête de la VPR et recherchée par le pays entier, a tout prévue et n'a pas l'intention de se terrer dans un bunker pour le restant de sa vie, sans contre-attaquer et poursuivre les plans de son père.

Pourtant, il se pourrait bien que la VPR et l'acharnement de Valérie mène Léa au bonheur et que la gentille petite sœur sans défense, mène la grande terroriste, à sa propre perte... Mais tout cela se passera-t-il sans souffrance ? Sans sacrifice ? Sans malheur ?...

Vous n'avez plus le choix ! 
Courrez-vite en librairie pour le découvrir au plus vite ! 


Personnellement, il ne s'agit pas du tome que j'ai préféré (qui sera définitivement le tome 2), mais il ne manque pour autant pas de charme, ni d'idées, et encore moins de talent ! C'est avec plaisir que j'ai retrouvé la jolie plume de l'auteur, fluide, abordable et talentueuse. Et ses personnages, qui ne manquent pas de personnalités, ni d’intérêt. Je me suis retrouvée happer par leur histoire, par les intrigues montés qui défilent les unes après les autres avec fluidité. Rien n'est facile, rien ne se passe comme prévu... Nous avons affaire à un dangereux groupe terroriste et Elvire De Tomi a bien compris que cela ne doit pas se dérouler avec facilité, et qu'elle se doit de nous offrir - sans lourdeur - la conclusion de sa saga avec tout le suspense qu'il se doit. Et elle le réussi parfaitement !
J'ai été conquise par cette saga, par ses personnages et finalement par les plans tordus et finement menés de la VPR !

Si j'avais néanmoins une remarque à faire... : C'est que je déplore l'absence de Stanislas, relégué au second plan dans ce tome... Et l’épilogue un peu trop rapide à mon goût. A ce niveau, j'aurais souhaité plus d'informations sur certains personnages une fois cette histoire achevée, et l'impact que ces aventures ont eu sur Léa.


Ma conclusion ? C'est donc avec beaucoup de tristesse que je quitte cette histoire et que j'abandonne ses personnages... Mais également avec beaucoup de satisfaction : Puisque j'ai toujours aimé les saga littéraires qui savent mettre un point finale à son histoire, avant de traîner en longueur et lasser ses lecteurs.
J'ai eu beaucoup de plaisir à me replonger dans cette formidable saga, avec ce troisième et dernier tome, et je remercie encore l'auteur de m'avoir offert la possibilité de la découvrir et de la suivre. C'est avec plaisir que je lirai à nouveau sa plume, que j'espère un jour retrouver pour de nouvelles aventures <3







jeudi 27 avril 2017

Malenfer : Terres de magie, Tome 4 : Les sorcières des marais




Auteur : Cassandra O'donnell.

Genre : Fantasy, Jeunesse, 10-13 ans.

Illustrateur : Jérémie Fleury.


Date sortie FR : Sortie le 26 Avril 2017, aux éditions Flammarion jeunesse. Prix : 10€.



Note : 5/5 





Synopsis :"Gabriel et Zoé se sont cachés dans les Terres de magie, après la disparition de leur ville Wallangar et de leurs amis. Parmi les sorcières des marais de Houquelande, ils découvrent un nouveau monde régi par ses propres règles. Alors que Zoé semble prendre conscience de son immense pouvoir, Gabriel doit l’aider à maîtriser mieux sa force pour défendre leurs amis. Un grand défi les attend..."


Mon Avis :


Quasiment un an et demi après ma lecture du troisième tome de Malenfer, c'est avec plaisir que j'ai aujourd'hui retrouvé son univers. Cette fois-ci, loin du monde des humains, mais au cœur des terres de magie, de nouvelles aventures se présentent à Zoé, Gabriel et leurs fidèles compagnons, cela pour le plus grand plaisir de notre imagination.

Avec ce tome, j'ai eu l'impression de me projeter dans une sorte de Seigneur des Anneaux spécialement destiné aux enfants, joliment raconté et joliment décrit, dans lequel nain, elfe, sorcière et de nombreuses autres créatures surnaturelles s'allient malgré leurs différents pour une même cause commune, et une même quête. Un thème qui m'a forcément séduite en tout point et qui m'a finalement encore bien plus convaincu que le début du premier cycle. Les enfants ont grandis, mûris, et tel que la saga d'Harry Potter, celle-ci suit l'âge de ses lecteurs et grandit avec eux. Et tel qu'Harry Potter, nous sommes curieux de découvrir à quel point ces deux enfants, Zoé et Gabriel sont puissants et jusqu'où ils nous emmèneront. Car cela est indéniable, ces deux là regorgent de pouvoir et attisent notre curiosité !

Joliment écrit par Cassandra O'donnell, qui a tout simplement une imagination débordante, et qui malgré ses nombreux livres ne "s'enraye" JAMAIS ! Nous propose ici et encore, de beaux et passionnants rebondissements ! Sans oublier bien sûr Jérémie Fleury, qui nous offre une nouvelle fois une couverture superbe et de très jolies illustrations au fil des chapitres et de l'histoire, sans quoi Malenfer n'aurait pas tout à fait la même identité. - Bien que je pense qu'il y ai eu un problème à l'impression, puisqu'une illustration revient à deux reprise en cours de lecture, et que la première fois qu'on l'a rencontre, elle nous offre certaines révélations sur l'histoire qu'on ne souhaite pas encore découvrir à ce stade... Ce qui est vraiment dommage...

Bref, bref, BREF ! En tout point de vue, une merveilleuse petite histoire, qui saura séduire aussi bien les petits que les grands et que je ne suis pas prête d'arrêter ! N'hésitez surtout pas à vous jeter à l'eau ! 




Ma chronique du tome 1 : La Forêt des Ténèbres
Ma chronique du tome 2 : La Source Magique
Ma chronique du tome 3 : Les héritiers



lundi 17 avril 2017

365 histoires du soir - Animaux -






Note : 4/5

Genre : Recueil d'histoire pour enfants - Jeunesse.



"Soir après soir, retrouve dans cet album joliment illustré, tous tes amis les animaux !Au fil des pages et des saisons, tous ces petits héros vont t'emmener dans de belles et douces aventures...
365 histoires à écouter, juste avant de s'endormir ou bien blotti dans les bras de ceux que tu aimes...
Bonne lecture à tous !"




La Chronique :


Ce beau livre à la couverture douce et adorable, nous fait beaucoup de promesse lorsqu'on le tient dans les mains pour la toute première fois. Une couverture et des pages épaisses et de qualités, un prix très (très!) raisonnable et surtout une particularité importante : il contient à lui seul 365 histoires ! Soit une pour chaque jour de l'année. - Wouah ! - Comment ne pas être séduite par ce livre qui accompagnera nos petits marmots pendant une année entière ? Et qui en plus les émerveillera par de jolies petites illustrations !

Personnellement, j'ai également été séduite par sa mise en page, le fait de ne pas se contenter de placer 365 histoires aux hasards, mais plutôt de prendre le temps de les classer et les approprier ainsi à chaque jour et mois de l'année. Ainsi, il aborde la Galette des Rois sur ses premières pages, pour ensuite nous parler de la Saint Valentin en Février, les différentes saisons de l'année, puis Pâques, Halloween et sans oublier Noël... ! De quoi familiariser nos enfants à ses fêtes, ou événements qu'ils ne connaissent peut-être pas encore tous très bien !

Mais bien sûr, il ne faut pas rêver ! Avec autant d'histoires dans un seul recueil, celles-ci restent courtes et ne sont pas toujours parfaites : certaines manquent de compréhension, ou ne sont simplement pas aussi sympathique que d'autres. Mais elles ont néanmoins le mérite d'être là ! Il suffit alors, de simplement les agrémenter à sa sauce, avec des intonations particulières, des mimes ou encore les bruitages d'animaux, et votre enfant sera séduit à coup sûr !

Bref, je ne suis pas encore maman, et me contente pour le moment de lire ce livre à mes neveux. Mais je ne manquerai pas de le conseiller à toutes les mamans (ou tatas) qui souhaitent de courtes histoires distrayantes à lire chaque jour à leurs marmots !


Aux éditions Hemma (que je remercie pour cet envoi) - 13€95.

dimanche 16 avril 2017

Rebecca Kean - Tome 6 : Origines, de Cassandra O'donnell.



Auteur : Cassandra O'donnell
Date de sortie : 29 Mars 2017, aux éditions J'ai lu à 12€50
Genre : Bit-lit



« Une bande d'illuminés et de créatures magiques fanatiques ont discrètement envahi mon territoire, ma meilleure amie est tombée enceinte (on ne sait comment) de son amant muteur, ma fille est en train de se transformer en "ange de la mort" et je m’apprête à entamer l'un des voyages les plus terrifiants de ma vie.... pas de doute : cette fois, j'ai vraiment besoin de vacances.»



La Chronique :


Un sixième tome qui reste dans son ensemble fidèle à la série et absolument pas décevant. Je dirais même que je l'ai littéralement dévoré ! 

On y retrouve le même genre de schéma que dans les précédents tomes  : 

- Une petite enquête encore bien sympathique et intrigante. Qui n'a cependant pas eu la fin "surprenante" et "éblouissante" que j'attendais, mais qui aura sans doute des conséquences sur le ou les prochains tomes (Croisons les doigts..) que j'ai hâte de découvrir ! Mais qui en tout cas, nous prépare très bien à un GRAND final qui s'annonce explosif !

- La quasi totalité de nos personnages favoris, pour la plupart fidèles à eux mêmes, mais qui pour certains, comme Rebecca, évoluent de tome en tome pour notre plus grand plaisir ! (bah oui... Bien que j'adore celle du début de la série, cela reste plaisant de découvrir après 6 tomes de nouvelles facettes de notre chère Rebecca). Je relève cependant l'absence d'un personnage en particulier qui fut pour moi LA grosse déception de ce livre. Mais aussi la présence encore très réduite d'un second (pour le second tome), qui aurait dû avoir une place plus importante quand on s'aperçoit à quel point les révélations à son sujet sont importantes !

- Et bien sûr, de belles petites révélations, comme nous le promettait un peu le titre "Origines"! Et qui sont exactement ce à quoi je m'attendais ! Je suis ravie et absolument pas déçue !


Ma Conclusion : Que dire de plus ? Malgré ses petits défauts, j'ai été conquise par ce sixième tome et ravie de retrouver la plume de Cassandra. 

Rebecca Kean est et restera encore longtemps ma série de prédilections !!! Vivement le tome 7 !

Je regrette simplement, qu'avec la longue attente, la relecture de ce tome soit moins approfondi et les erreurs plus nombreuses que d'habitudes (Vraiment surprise sur ce point !). Et je regrette également, que "J'ai lu", qui a également repoussé la sortie de son propre choix, ai bâclé sa sortie, délaissé le marketing et ai en plus diminué de moitié l'épaisseur du livre (qui a pourtant une couverture sublime!) en diminuant la taille de police (ce qui dénote énormément sur nos étagères) sans pour autant diminuer son prix !




Extraits :

"- Tu veux que je te dise quel est le problème ? Tu t'obstines à le considérer comme l'un des nôtres... Nous ne sommes peut-être pas humains, Rebecca, mais nous appartenons à ce monde... Raphaël, lui, est né depuis plus d'années que j'arrive à le concevoir, il a vu s'écrouler des nations, des civilisations entières... il ne voit, il ne peut pas voir les choses comme tu les vois... nous ne représenterons bientôt plus rien pour lui, rien à part des ombres croisées dans un lointain passé flottant dans l'immense flot de ses souvenirs...
- J'ignorai que tu pouvais te montrer aussi poétique, commentai-je d'un ton sarcastique."

***

"Parfois les dieux se jouent de nous. Les plus chanceux l'ignorent, les autres se résignent à n'être que de simples pions dans une partie d'échecs à l'issue hasardeuse. Je ne savais pas quel était mon rôle dans tout cela mais j'étais assez lucide pour avoir conscience de n'être qu'un petit, tout petit, un insignifiant rouage, dans leurs vastes et parfois funestes desseins. Et ça m'était égal."

dimanche 12 février 2017

Duchesses Rebelles - Tome 2 : La dangereuse amie de la Reine, d'Anne-Marie Desplat-Duc.


Auteur : Anne-Marie Desplat-Duc.
Date sortie FR : 15 Février 2017, chez Flammarion Jeunesse.


Genre : Jeunesse, Roman historique.



Note : 4/5


Synopsis :

"À la cour de France, Marie-Aimée de Rohan est amie de la reine Anne. Cette existence de plaisirs et de fêtes aurait pu la satisfaire, mais la duchesse a un tempérament de feu ! Elle ne se sent vivre que si elle anime des complots, si elle colporte des secrets et joue les espionnes... Et elle ne va pas s’en priver !"




La Chronique :


Ce second tome signe ma loyauté envers cette série, confirme ma première impression, et me rend bien plus curieuse au sujet du XVIIe Siècle que je ne l'étais de prime abord. Une époque qui se révèle donc au fil des pages bien fascinante et pleine de rebondissements. Une époque que nous avons pour cette fois, le plaisir de découvrir en compagnie de Marie-Aimée de Rohan, née en 1600, dans une famille de haut rang, qui aura tout au long de sa vie connue le règne de trois Rois de France, et qui nous raconte dans ses mémoires un petit fragment de l'histoire de notre pays.

Si en ouvrant ce livre, j'ai redouté le sentiment de "déjà-vu" qui aurait pu se manifester en lisant un même récit d'un point de vue différent, j'ai aussi été très vite rassuré en constatant que les deux tomes et les deux narratrices, sont à l'opposés l'uns de l'autres. Si Anne-Marie-Louise, dites "Mademoiselle" dans le premier tome est bien plus jeune et se concentre sur le règne de Louis XIV et la fronde, Marie-Aimée de Rohan, elle, vit ses plus belles années sous le règne de Louis XIII. Ainsi, les deux femmes n'ont que très rarement eu l'occasion de se rencontrer à l'âge adulte, et n'ont donc presque aucun souvenir en commun.

Ici, dans "La dangereuse amie de la Reine", nous faisons donc la connaissance de Marie-Aimée, tout d'abord en une jeune fille qui ne doute de rien, pleine de spontanéité et de vie. Puis en une femme affirmée, intelligente, audacieuse, séduisante et avide de pouvoir, qui saura mettre les hommes à ses pieds afin d'arriver à ses fins.
Nous assisteront ainsi à son ascension à la cour, qui se révélera tout autant fulgurante que ardu, et lui vaudra plusieurs fois l'exil, mais cette jeune femme ne reculera finalement devant rien pour y parvenir ! Que ce soit sous le règne de Louis XIII ou XIV, elle mènera dans l'ombre de nombreuses révoltes, contre tous ceux qui lui feraient front.

Mais ce n'est pas là le seul personnage qui est abordé ici, puisque ce tome nous permet de rentrer plus en détails dans le règne de Louis XIII (qui n'avait été que survolé dans le tome 1), mais surtout de faire la connaissance de sa femme, Anne d'Autriche, infante d'Espagne et Reine de France. Qui pourtant assez présente dans le premier tome, n'était pas abordé sous l'angle qu'il fallait pour la comprendre, pour saisir l'humaine derrière la régente et derrière Mazarin, et son changement de comportement envers Marie-Aimée, tout autant qu'envers Anne-Marie-Louise.

Voilà, je n'ai plus grand chose à ajouter ! Car malgré une certaine répétition dans la vie de Marie-Aimée, passant sans arrêt de la cour à l'exil, et encore un léger manque d'approfondissement dans sa vie personnelle, j'ai trouvé ce second tome très instructif et saisissant. Je suis vraiment curieuse de savoir ce que le tome 3 nous réserve et nous révélera encore d'inédit !



dimanche 11 décembre 2016

Gotham - Saison 2.


Créateur : Bruno Heller.
Date sortie US : le 21 septembre 2015 sur FOX (Audience moyenne : 4.23 millions)
Date sortie FR : le 6 Avril 2016 sur TMC
Genre : Drame, Action & Policier (Etats-Unis)
Durée : 42 minutes/épisode.

Nombre de saisons :  3 Saisons (diffusion saison 3 à partir du 19/09/2016 sur Fox)
Saison en cours : Saison 3

Acteurs : Ben McKenzie (James Gordon), Donal Logue (Harvey Bullock)Morena Baccarin (Leslie Thompkins), Michael Chiklis (Capitaine Barnes), Sean Pertwee (Alfred), Robin Lord Taylor (Le Pingouin), Erin Richards (Barbara Kean), David Mazouz (Bruce Wayne), Camren Bicondova (Selina Kyle)Cory Michael Smith (Edward Nygma), James Frain (Theo Galavan), Jessica Lucas (Tabitha Galavan), Chris Chalk (Lucius Fox)...



Note : 4/5  

Synopsis de la série : 

"Tout le monde connaît le Commissaire Gordon, valeureux adversaire des plus dangereux criminels, un homme dont la réputation rime avec "loi" et "ordre". Mais que sait-on de son histoire ? De son ascension dans une institution corrompue, qui gangrène une ville comme Gotham, terrain fertile des méchants les plus emblématiques ? Comment sont nées ces figures du crime, ces personnages hors du commun que sont Catwoman, le Pingouin, l'Homme-mystère, Double-Face et le Joker ?"

Tout commence la nuit où Thomas et Martha Wayne sont tués dans une ruelle de Gotham sous les yeux de leur fils, Bruce. Tout commence par une promesse...


La Chronique :


Je me souviens avoir dit dans ma chronique de la première saison, que Gotham était une série qui se bonifiait avec le temps. Eh bien !, voyez-vous, cette seconde saison ne me fera certainement pas revenir sur mes propos ! Elle a démarré sur des chapeaux de roues et m'a laissé un très agréable souvenir.

On constate ainsi, et cela dès le premier épisode, que les anciens personnages, toujours présent, ont fait leur petit nid, en imposant en particulier plus de charisme à l'écran. Ainsi, Gordon, notre grand chevalier blanc, qui refusait tout pas hors de la justice, a enfin compris que la ville de Gotham nécessitait bien plus de sa part, qu'il devrait salir son joli costume et apprendre à jouer avec la nuance de "gris" s'il souhaitait rester en vie. Et bon sang!, qu'est ce que ça fait du bien !!!
Bruce Wayne a quant à lui également beaucoup évolué, je dirais même qu'il est à mes yeux le personnage qui a le plus progressé dans cette seconde saison. Remplaçant dans l'élan son costume de petit gamin capricieux, par un adolescent qui certes ne fait pas toujours les bons choix mais, qui a au moins la volonté de bien faire, et de se bouger les fesses ! On sent un certain potentiel chez lui, celui de Batman - bien sûre ! - et personnellement, j'ai vraiment hâte d'en découvrir encore un peu plus. J'ai ENFIN trouvé le Bruce Wayne que j'attendais dans cette seconde saison, et j'espère ne pas être déçue !

De nouveaux personnages ont également percé à l'écran dans la saison 2, tel que le nouveau capitaine de la police, qui a beaucoup de chose en commun avec Gordon. Mais aussi quelques méchants très intéressants et célèbres des comics .
Ainsi, nous laissons tomber cette petite "guerre" entre les chefs de la pègre (qui tournait un peu en rond), pour laisser place à de VRAIS méchants et, à une histoire mille fois plus intéressante que celle de Fish presque oublié. On passe à un niveau supérieur de manigances et d’intelligences. Cette fois-ci, plus monstrueux et machiavélique, les méchants de cette seconde saison, nous font vraiment "peur" et, nous intrigue énormément !

En d'autres termes, nous avons monté d'un cran tout au long de cette saison, et le final nous ouvre les portes sur bien plus encore !

D'ailleurs, côté intrigue, le nouveau format de cette saison, qui est de la diviser en deux pour nous offrir deux trames principales différentes, mais qui s'entremêlent chaque fois qu'il le faut pour maintenir une certaine cohérence, était vraiment bien vu ! Avec Gotham, c'était sans doute la solution adéquate pour premièrement exploiter un maximum l'univers des comics, mais également pour ne pas trop traîner en longueur comme cela avait pu être le cas dans la première saison.

Ma conclusion ? Une seconde saison qui m'a bien plus séduite dans son action, les scénarios et les personnages que la précédente. On rentre enfin dans le vif du sujet !


mercredi 7 décembre 2016

Mad Max : Fury Road, de George Miller


Réalisateur : George Miller
Date sortie FR : Le 14 Mai 2015, déjà en dvd et blu-ray.
Genre : Action & Science-fiction (Australien & Américain)
Durée :  2h00.
Les Acteurs : Tom Hardy, Charlize Theron, Zoë Kravitz, Nicholas Hoult, Rosie Huntington-Whiteley...


Note : 2/5



Synopsis : Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs !

"Hanté par un lourd passé, Mad Max estime que le meilleur moyen de survivre est de rester seul. Cependant, il se retrouve embarqué par une bande qui parcourt la Désolation à bord d'un véhicule militaire piloté par l'Imperator Furiosa. Ils fuient la Citadelle où sévit le terrible Immortan Joe qui s'est fait voler un objet irremplaçable. Enragé, ce Seigneur de guerre envoie ses hommes pour traquer les rebelles impitoyablement…"


La Chronique :


J'ignore si ce film était destiné à un publique particulier, ou s'il fallait connaître les trois premiers volets (et je crois que non!) pour en saisir tout son génie, mais une chose est sûre : je ne faisais clairement pas partie des personnes visés !
Je ne connaissais absolument rien à l'univers de Mad Max, si ce n'est que cela se déroulait dans un monde post-apocalyptique... J'ai donc après visionnage recherché quelques éclaircissement sur le net, afin de voir à quoi pouvait bien ressembler l'ancienne trilogie des années 80, avec Mel Gibson en tête d'affiche. Mais je crois finalement qu'ancien ou récent, mon avis n'aurait pas changé d'un poil...

Une course poursuite ! Voilà ce à quoi j'ai assisté pendant un peu moins de deux heures... Un nombre incalculable de voitures, disparaissant et réapparaissant comme par magie dans un immense désert de sable, derrière un énorme camion. Le tout conduit pour la plupart par de véritable monstre. - Censés être d'ancien humain ? 
Si l'histoire de base est plutôt intéressante, - Dans un monde apocalyptique qui n'a plus grand chose d'humain, une jeune femme décide de sauver un petit groupe d'esclaves, les "femmes" et "pondeuses" du grand méchant "loup" - son déroulement n'a absolument rien de vraiment passionnant... Nous n'avons aucune explication, sur la nature de ces monstres, sur le pourquoi du comment ils sont comme ça ? Ou comment le monde est devenu tel qu'il est ? (Quand on sort une suite de film plus de 30 ans après, n'est-ce pas le minimum de faire une petite piqûre de rappel ?) Quant à l'histoire ou les personnages principaux, ils n'ont tout simplement aucune profondeur ! - Si Max n'était pas dans le titre du film, je ne me souviendrais même pas de son prénom !
Bref, tout m'a réellement déçu dans ce film... Jusqu'au style des voitures, qui sont cool mais qui ne suffisait pas à le rendre intéressant ou réaliste. (Combien de coups a prit ce satané camion ?) Et honnêtement, le côté décalé comme le gars jouant du Hard-rock pour accompagner une course poursuite, - ce qui veut dire un départ précipité, - n'avait aucun intérêt si l'histoire en elle même n'en possédait pas suffisamment à elle seule...

Ma conclusion ? Ni peur, ni tristesse, ni joie... Absolument aucune émotions ne m'a transporté en visionnant ce film qui se veut original, mais qui se révèle totalement ringard. Le scénario n'a pas dû être très compliqué à écrire... Même mon neveu de 10 ans en aurait été capable ! Et si les acteurs sont plutôt pas mal, ça ne suffit malheureusement pas... Mad Max est beaucoup trop superficiel pour que je puisse le considérer comme un "bon film".






Bande-annonce :